Congo-Kinshasa: Les motocyclistes réclament le poste de DG du Fonds National d'Entretien Routier

L'Association Nationale des Motocyclistes, ANAMO, tape du poing sur la table. Dans une déclaration datée du 17 janvier 2020, cette Asbl déplore, en effet, qu'aucun de ses membres n'ait été nommé dans les différents cabinets ministériels et dans le gouvernement central.

Celle-ci déplore, en outre, la récente nomination de certains membres du FCC, famille politique de Joseph Kabila, au sein du département de la communication dans le cabinet du président de la République qui, selon ladite Asbl, ont tendance à apporter les discours populistes qui n'ont rien apporté à l'ancien régime. En revanche, l'ANAMO apporte son soutien indéfectible au Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, de même qu'au Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Dans la foulée, les motocyclistes saluent la bravoure des cadres et dirigeants de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le parti présidentiel, dont son président ad intérim et son Secrétaire Général. Se référant au discours du président de la République sur l'état de la nation, l'ANAMO demande à être associée aux prochaines nominations dans les entreprises publiques ainsi que dans les entités territoriales. En termes clairs, les motocyclistes congolais exigent que leur soit réservé le poste Directeur Général du Fonds National d'Entretien Routier, FONER.

A cet effet, un mémorandum comprenant les noms de leurs candidats sera remis aux autorités compétentes. Au cas contraire, un mot d'ordre sera donné à tous les membres en vue de se prendre en charge. Enfin, l'ANAMO condamne avec la dernière énergie les actes de barbarie commis par certains motocyclistes non autrement identifiés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.