Congo-Kinshasa: André Bokundoa - « Ce qui se passe à l'Est de la RDC : une désacralisation de la vie humaine »

Un culte était organisé en la Cathédrale du Centenaire protestant, le jeudi 16 janvier, en commémoration du 19ème anniversaire de l'assassinat de Laurent-Désiré Kabila, le troisième président du Congo indépendant et en présence du Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et de la famille biologique de Feu le Président, conduite par sa fille Jaynet Kabila Désirée Kyungu.

Le Révérend André Bokundoa, Président de l'Eglise du Christ au Congo et officiant du jour a, dans son homélie, estimé que ce qui se passe dans la partie Est de la RDC est un scandale de désacralisation de la vie humaine qui se passe sous la forme d'un génocide à ciel ouvert, avec l'intention de la mise en œuvre du plan de balkanisation.

«Heureusement pour la RDC, l'éveil de la conscience patriotique léguée par nos héros nationaux a déjà vacciné nos vaillants militaires et forces de défense », a-t-il déclaré.

Le président de l'ECC a, par ailleurs, appelé la classe politique à organiser des concertations nationales. Il s'agit de penser à la création des mécanismes de discussion et d'échange entre les différents acteurs de la vie du pays.

Toutefois, précise-t-il, « ces concertations ne sont pas à confondre avec celles qui se sont traduites par des pseudos dialogues avec pour, le partage des portefeuilles et un repositionnement pour certains sans sortir le pays de la crise ».

Il a, enfin, rappelé les leçons tirées de la déclaration de Mzee conviant les uns et les autres à ne jamais trahir le Congo.

Il s'agit », a-t-il conclu, « d'un appel pathétique à la conscience collective qui interpelle toutes les sphères des citoyens congolais pour éviter toute distraction».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.