Congo-Kinshasa: Marche d'indignation de Martin Fayulu - Bras de fer entre la Police et les manifestants

Tel qu'annoncé, le leader de l'ECIDE, Martin Fayulu Madidi et Adolphe Muzito, coordonnateur du Nouvel élan, ont été dans la rue, vendredi 17 janvier 2020 au départ de la commune de Masina. Cette marche, selon les leaders de Lamuka, entre dans le cadre de soutien aux victimes des tueries dans l'Est du pays mais aussi, pour dire non au projet de balkanisation de la RDC.

Tout a commencé par une messe en mémoire de Lumumba, célébrée en la paroisse sainte famille au quartier 12 dans la commune de N'djili, à Kinshasa. Sitôt la messe finie, c'est le début de la marche. Elle est partie du Quartier Pascal, dans la commune de Masina. Vêtus de chemises blanches avec des bandeaux blancs sur la tête, signe d'indignation et de pleurs en solidarité avec les populations de l'Est du pays, les deux leaders de Lamuka ont bravé la police, en se plaçant au devant de la file. Escortés par une foule des militants, les initiateurs de ladite marche ont été empêchés par la police de mener à terme leur mission.

Bras de fer entre la police et les manifestants

Pour disperser la foule déterminée à marcher avec Martin Fayulu, la police a utilisé des gaz lacrymogènes. Malgré cela, plusieurs d'entre eux ont résisté et ont utilisé la margarine au visage pour se protéger. Les militants ont répondu par des jets de pierres. Déjà, cette marche n'a pas été autorisée par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila. La police a procédé à quelques interpellations parmi les manifestants. Plusieurs manifestants ont déploré le comportement des policiers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.