Soudan: Les forces conjointes soudano-libyennes renvoient 107 immigrants illégaux

Dongola, État Du Nord, 20 — Les forces conjointes soudano-libyennes ont renvoyé 107 immigrants illégaux qui ont été trouvés dans le désert frontière, de l'État du Nord

Dans une déclaration à SUNA, le commandant des forces conjointes soudano-libyennes dans l'État du Nord, le colonel Anwar Abdalla Nagodi, a déclaré que les immigrants illégaux secourus avaient été trouvés dans des conditions difficiles lors des opérations de peignage menées par les forces conjointes soudano-libyennes dans le désert de l'Etat frontalier.

Il a affirmé que les immigrants illégaux secourus avaient reçu un abri, des services médicaux et de la nourriture, avant de les transporter dans la ville de Dongola, la capitale de l'Etat du Nord, et de les remettre à la police des passeports.

Le colonel Nagodi a mis en garde les citoyens contre les dangers de l'immigration illégale et des gangs de trafiquants d'êtres humains, soulignant que les forces conjointes soudano-libyennes resteront vigilantes pour protéger la patrie et les frontières de l'État et lutter contre l'immigration illégale et les phénomènes de trafic d'êtres humains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.