Madagascar: FFKM - Irako Andriamahazosoa passe le flambeau

Une année de mandat est confié au révérend David Rakotonirina pour diriger le Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM). La présidence du FFKM sera dirigée par l'église luthérienne. La cérémonie de passation de pouvoir s'est déroulée lors d'une grande messe à la cathédrale Analakely, hier. Le président sortant Irako Ammi Andriamahazosoa de l'église protestante reformée a passé le flambeau à son confrère.

Le slogan du FFKM ne change pas malgré la rotation annuelle qui s'impose au sein de l'assemblée. « Les chefs d'église resteront unis dans la prise de décision », note le révérend David Rakotonirina. Est-ce que le changement de tête au sein de la présidence du FFKM aurait un impact sur sa position face à la vie politique ? Cette question émane ainsi des observateurs vu que le Conseil œcuménique se présente bien souvent aux négociations dans les situations de crise. En réponse à cette question, le président du FFKM d'expliquer que « la réconciliation est une mission dévouée à l'église comme l'a enseigné l'évangile. La règle d'or de la mission repose sur l'amitié, la paix, la société harmonieuse et l'église devrait toujours assumer sa responsabilité face à toute intention qui pourrait être à l'origine des divisions, de l'insécurité et des troubles dans la société».

Interviewé sur la conjoncture qui prévaut actuellement dans le pays, le révérend David Rakotonirina s'est abstenu de s'exprimer. Il a toutefois souligné que le FFKM est aux côtés du gouvernement dans sa politique de développement, notamment dans la campagne nationale de reboisement. Une sensibilisation sera lancée à l'endroit de tous les fidèles pour qu'ils participent activement à cette action.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.