Afrique: Sénégal/Royaume-Uni - Un partenariat en pleine croissance

Le partenariat entre le Sénégal et le Royaume-Uni porte sur des domaines tels que la promotion de l'emploi et de la croissance, notamment à travers le commerce et les investissements ; la promotion de la paix, de la sécurité et de la bonne gouvernance.

Selon le Bureau d'information gouvernementale (Big), le Royaume-Uni et le Sénégal ont signé une convention de non double imposition en 2015 afin de promouvoir les investissements. Ainsi, souligne le Big, le Sénégal bénéficie d'un accès exempt de droits de douane et de quotas aux marchés britanniques.

Le gouvernement s'est engagé à maintenir ces conditions après le Brexit. Il est également à noter que la Banque centrale va débuter en 2020 un ambitieux programme de coopération avec la Banque d'Angleterre.

«Grâce à des investisseurs tels que BP, Cairn Energy plc, Lekela, la Société des cultures légumières, et West Africa farms, le Royaume Uni est en phase de devenir le plus grand investisseur de l'Union européenne au Sénégal.

Les sociétés britanniques BP et Cairn Energy plc sont à la tête des deux développements majeurs au sein de la prometteuse industrie pétrolière et gazière offshore du Sénégal, et vont commencer à produire entre 2022 et 2023.

BP a annoncé sa décision d'investissement définitive en décembre 2018, tandis que la joint -venture Woodside Energy -Capricorn Sénégal Limited (filiale de Cairn Energy plc) -Far et Petrosen a annoncé sa décision d'investissement définitive en janvier 2020 », informe le Big.

Il a ajouté que la société britannique Lekela va investir 300 millions de dollars dans le projet de parc éolien Taïba Ndiaye , le plus grand projet d'énergie éolienne d'Afrique de l'Ouest avec 158 MW.

Il permettra de générer jusqu'à 11% de l'électricité produite au Sénégal. Dans la même dynamique, poursuit la même source, la société britannique Toro Gold a investi 170 millions de dollars dans la mine d'or Mako à Kédougou, dans le respect des normes environnementales et sociales les plus strictes.

Selon le Big, la Grande Bretagne fait également partie des plus grands investisseurs dans le secteur horticole sénégalais.

La Société de cultures légumières et West Africa farms produisent des légumes destinés au Royaume -Uni et à d'autres marchés, créant des milliers d'emplois et générant des dizaines de millions de dollars en recettes d'exportation.

Le Royaume-Uni est également un partenaire privilégié pour l'atteinte des normes de l'Initiative pour la transparence des industries extractives (Itie) au Sénégal.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.