Ile Maurice: Santé - 110 nouveaux médecins rejoignent le service public

communiqué de presse

Le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Kumar Singh Jagutpal, a rappelé, ce matin, que le gouvernement a pour mission d'assurer que l'ensemble de la population Mauricienne jouissent d'une vie saine, d'une bonne santé ainsi qu'une qualité de vie élevée. C'était lors du lancement d'un cours d'orientation, au Rajiv Gandhi Science Centre à Bell Village, organisé à l'intention de 110 nouveaux médecins recrutés par la Public Service Commission.

Lors de son allocution, le ministre Jagutpal a souligné que le gouvernement œuvre afin de transformer le service de santé existant en un système de santé moderne et hautement efficace , qui sera non seulement axé sur le patient, mais qui offre également des services accessibles, équitables, et innovants. La politique de mon ministère , a-t-il ajouté, est d'améliorer la qualité et la prestation des soins de santé avec l'accent sur la satisfaction des patients.

De plus, le ministre a reitéré les principaux objectifs du ministère qui comprennent la provision d'un accès gratuit à des services de soins primaires et hospitaliers, y compris des traitements spécialisés pour améliorer la qualité de vie des personnes. Une attention particulière est également accordée à la prévention primaire et au renforcement des programmes de promotion de santé contre de nombreuses maladies ainsi qu'à la protection de la population contre un environnement insalubre, a-t-il déclaré.

En ce qui concerne le recrutement des 110 médecins, Dr Jagutpal a souligné qu'ils renforceront l'équipe du personnel médical et paramédical existante. Par ailleurs, il a avancé qu'il est obligatoire pour le personnel de santé d'entreprendre un développement professionnel continu afin d'être informé des derniers développements dans le domaine de la médecine.

Selon le ministre de la Santé et du Bien-être, l'exercice de la profession de médecin implique un engagement envers les principes de la pratique professionnelle, à savoir le respect des principes de consentement et de confidentialité et ne pas exposer les patients à des risques inutiles. Il a exhorté les nouvelles recrues à respecter les codes de déontologie et de bonnes pratiques de la médicine et de se conformer aux normes de conduite professionnelle et d'éthique médicale dans leurs tâches afin de prodiguer des soins médicaux excellents. Qui plus est, a-t-il rappelé, il est essentiel d'avoir un état d'esprit positif pour assurer la prestation de soins de santé efficaces et compatissant à l'intention des patients.

Cours d'orientation

Le cours d'orientation d'une journée vise à faciliter l'immersion professionnelle des nouvelles recrues dans le monde de la profession médicale en leur offrant des informations clés et des conseils pertinents pour les familiariser avec le système au sein duquel ils opéreront.

Le programme couvrira ainsi des thèmes essentiels, notamment un aperçu des différentes unités médicales, la communication, la radiologie et l'imagerie, les services de pharmacie, et la pratique éthique et professionnelle. Les 110 médecins seront affectés dans différentes unités à partir du mardi 21 janvier 2020, et travailleront sous la supervision étroite des spécialistes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.