Sénégal: Cimenterie au Sénégal - L'Itie recommande de maximiser les retombées sur l'économie locale

20 Janvier 2020

En 2018, Dangote Cement Sénégal a injecté 13 milliards de FCfa dans le budget de l'État. Cela fait d'elle la deuxième entreprise en termes de contribution. Cependant, le Comité nationale de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Cn-Itie) exhorte la cimenterie à faire profiter au maximum de Pme/Pmi locales ces retombées.

Le Comité national de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Cn-Itie) poursuit sa caravane de sensibilisation et de partage des résultats de son rapport 2018 dans la région de Thiès. Il était, vendredi, à Pout, précisément dans les locaux de Dangote Cement Sénégal, pour constater de visu la conformité de ce qui se dit et ce qui se fait réellement sur le terrain, mais aussi partager un certain nombre de recommandations.

Ainsi, il a été suggéré à l'entreprise, qui fait beaucoup de réalisations dans les communes environnantes sur le plan de la santé, de l'éducation, des religieux etc., de maximiser les retombées sur l'économie locale.

«L'investissement social y participe. Mais, il n'y a pas que cela ; il faut aussi aider les entreprises locales à capter les dividendes de l'exploitation à travers la fourniture de biens et services. Nous allons davantage travailler avec toutes les entreprises minières et pétrolières du Sénégal pour maximiser cela», a estimé le Secrétaire permanent adjoint du Secrétariat technique de l'Itie. Pape Alioune Badara Paye d'ajouter qu'il faut aussi que Dangote, qui fait beaucoup d'efforts dans la réhabilitation et la réduction des émissions carbones, «continue de jouer son rôle de leader dans la protection de l'environnement et que son modèle fasse tache d'huile partout au Sénégal».

«Dangote est une entreprise qui fait une contribution importante au budget de l'État par rapport aux industries extractives. Le rapport 2018 indique une contribution de 13 milliards de FCfa. Il y a aussi des investissements sociaux assez appréciables qui sont faits dans les communes entourant l'entreprise, à savoir Pout, Diass, Keur Moussa et Mont-Rolland. Nous avons surtout apprécié les efforts sur l'environnement et la concertation qui se fait avec les communautés dans le cadre des interventions sociales», a laissé entendre M. Paye.

Pour sa part, le Directeur des Ressources humaines de Dangote, Waly Diouf, après s'être félicité de cette visite, a rassuré que les recommandations de l'Itie seront prises en compte. «Nous avons un concept appelé «The Dangote Way», lequel vise à donner aux communautés ce qu'elles méritent. Nous investissons aussi pour réhabiliter l'environnement en toute transparence. De même, nous émettons un rapport appelé «Sustanability» et où nous déclarons l'ensemble de nos activités. Nous venons d'ailleurs de commencer», a-t-il soutenu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.