Guinée: Conakry/Belle-vue - Le Forum Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance appuyé par COGINTA

20 Janvier 2020

Dans le cadre de la sécurité et de Prévention de la Délinquance, le forum local s'est tenu jeudi 16 janvier 2020 au quartier Belle-vue école en présence des responsables locaux et des jeunes de la localité. A cette occasion, les vrais problèmes d'insécurité et d'insalubrité ont été débattus.

Ce forum qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Partenaires pour la Sécurité en Guinée, financé par le département d'Etat américain et mis en œuvre par COGINTA partenaire global et le CECIDE, le but de cette rencontre est d'appuyer d'abord le chef du quartier à la mobilisation de ses citoyens afin de faire l'analyse sécuritaire de son quartier.

Cette rencontre a connu la représentation de toutes les couches, notamment, les femmes les jeunes, les imams, les opérateurs économiques pour discuter des problèmes d'insécurité qu'ils ont dans le quartier.

Selon la responsable de communication de COGINTA, ces problèmes peuvent être liés à l'insalubrité, aux eaux usées comme les participants l'ont évoqué.

« On a compris qu'ils ont suffisamment de problèmes d'insécurité, d'ordures, ils n'ont pas de caniveaux. Ceci expose des riverains à des maladies, surtout les enfants.

Il y a également des points noirs dans le quartier, notamment des maquis où des bandits de grand chemin se cachent, la consommation de la drogue.

Ils ont également dénoncé le fait que certains services de sécurité passent les racketter dans les quartiers. Ceux qui font les patrouilles, les dépouillent la nuit », a déclaré Fatoumata Keita.

Tous ces problèmes évoqués par les citoyens ont été pris en compte par l'équipe de COGINTA. « Nous autres, on a promis de remonter des informations au plus haut niveau, amener les informations au niveau de la commune où on a implanté ce qu'on appelle le conseil local de sécurité et de préventions de la délinquance, composée du commissaire central de Dixinn, des sages, des opérateurs économiques et beaucoup d'autres personnes sont représentés et essayer ensemble d'analyser la situation afin d'apporter la solution à ces citoyens », a-t-elle soutenu.

De son côté, le chef de quartier de Belle-vue école n'a pas manqué de se réjouir de cette initiative. Pour Diao Diallo, c'est une grande joie pour moi de participer à cette réunion. C'est une réunion pour faire un état des lieux dans le cadre de la sécurité local.

« Les jeunes ont répondu massivement présent. Chacun a exprimé son problème. Nous avons parlé des relations qui doivent exister entre les populations et les policiers. Je pense que les gens ont été bien édifiés dans ce cadre », se réjoui-t-il.

Quant aux participants, ils ont exprimé leur satisfaction de prendre part à cette rencontre qui y va dans l'intérêt de leur quartier. C'est le cas de Sacko Aboubaca qui a souligné que cette rencontre lui a apporté beaucoup de choses, beaucoup de conseils.

« Grace à cette rencontre, j'ai appris beaucoup de choses. On a évoqué des choses, comme les cas de viol et d'insécurité dans le quartier et les policiers qui viennent nous dépouiller pendant que nous sommes assis tranquillement dans le quartier. J'espère que nos inquiétudes seront prises en compte et je remercie COGINTA d'avoir organisé ce forum », a-t-il déclaré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.