Sénégal: Accompagnement des universités publiques - Cheikh Oumar Anne «perfuse» UASZ et UADB

20 Janvier 2020

Une subvention ponctuelle de 500 000 000 FCfa pour l'université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ), 20 nouveaux postes d'Enseignant-Chercheurs hors budget, la construction rapide de 2 amphithéâtres de 600 places chacun et la réhabilitation des locaux du département de Médecine actuel sans indiquer de date de livraison.

Voici, entre autres, les mesures d'accompagnement prises par le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI), Cheikh Oumar Anne, à l'issue d'une rencontre avec les responsables desdites universités.

L'orientation de tous les nouveaux bacheliers dans les établissements publics - près de 50 mille - a soulevé une kyrielle d'inquiétudes des différents acteurs de la communauté universitaire.

Les syndicats notamment Saes et Sudes n'ont cessé d'attirer l'attention de l'opinion sur les situations qu'ils jugent déjà «chaotiques» des universités. Non sans déplorer le retard constaté des mesures d'accompagnement de cette mesure surprendre de l'Etat de miser sur les universités publiques pour accueillir les bacheliers.

A l'occasion d'une série de rencontres avec les recteurs des différentes universités accompagnées des Directeurs d 'UFR et membres de leur administration, le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (Mesri), Cheikh Oumar Anne, commence à donner de la visibilité des engagements pris.

Pour donner corps aux attentes de l'université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ), le ministère annonce une enveloppe de 500 millions FCfa sous forme de subvention ponctuelle prenant en charge l'ensemble des besoins exprimés.

Pour améliorer les conditions sociales des étudiants, le Mesri a aussi décidé d'octroyer une subvention de 50 millions de F CFA aux CROUS de Ziguinchor pour faire face aux nouvelles charges de locations de résidences, lit-on dans un communiqué parvenu à notre rédaction. La note du ministère fait savoir de la mesure relative à la cession par le COUD de trois marmites de 500 litres et d'une sauteuse.

Sans donner de dates précises sur la livraison, le ministère a pris l'engagement de construire rapidement 2 amphithéâtres de 300 places chacun, un deuxième amphithéâtre de 500 places sera édifié en plus, un projet de construction rapide et d'équipement d'un centre de simulation est à l'étude.

Cheikh Oumar Anne annonce 30 nouveaux postes d'Enseignant-Chercheurs hors budget et une enveloppe de 100 millions sera dégagée pour la réhabilitation des locaux de l'UFR santé.

Après les responsables de Ziguinchor, c'est au tour de la délégation de l'université Alioune Diop de Bambey (Uadb).

Le Recteur, Professeur Mahy DIAW et Cie ont étalé les problèmes de l'Uadb précisément la situation particulière de l'université qui est sur 3 sites et étant tous localisés dans des communes différentes.

Tout comme il a été signalé au ministre les besoins en amphithéâtres (2 de 600 places) et en logistiques (3 bus) ainsi que la réfection des sites de Lambaye et de Ngoudiane et du bâtiment de Médecine de Diourbel et du site actuel.

En réponses aux besoins formulés, le ministre a décidé d'octroyer un pavillon de 1000 lits à l'université, pour améliorer les conditions sociales des étudiants.

Aussi, a-t-il pris l'engagement de la construction rapide de 02 amphithéâtres de 600 places chacun de construction rapide et la réhabilitation des locaux du département de Médecine actuel.

Pour en finir côté construction, il annonce un projet de construction d'une faculté de Médecine. Sur le plan pédagogique, il est question d'une mesure de 20 nouveaux postes d'Enseignant-Chercheurs hors budget.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.