Sénégal: Affaire des attestations du Bénin - Le SAES/Cesti appelle à un débrayage de 72 heures renouvelables

20 Janvier 2020

Le verdict de la 3ème Chambre correctionnelle du Tribunal hors classe de Dakar dans l'affaire dite des 52 attestations remises à des stagiaires béninois condamnant à 6 mois assortis de sursis Moumini Camara pour diffamation à l'encontre de la directrice du Cesti, Cousson Traoré et Dominique François Mendy, n'a fait qu'enliser la situation déjà délétère entre la directrice et la section Saes.

En plus de demander à son avocat d'interjeter un appel partiel de la décision du juge, la section Saes-Cesti annonce un mouvement de débrayage de 72 heures renouvelables, à compter d'aujourd'hui, lundi 20 janvier 2020. La section a arrêté cette décision à la suite d'une assemblée générale tenue vendredi dernier.

Dans une note parvenue à notre rédaction de Sud Quotidien, le SAES qui engage ainsi ce mouvement en réponse, soutient-il, «au silence observé par les autorités rectorales à propos de l'affaire des attestations décernées de façon illégale à 52 journalistes béninois par Cousson Traoré, en violation du décret n° 2010-706 du 10 juin 2010 portant organisation et fonctionnement du Cesti».

Ce débrayage sera marqué par un arrêt des activités pédagogiques (formations initiale et continue) et au boycott des examens du Master et des jurys de soutenance des mémoires, lit-on dans le communiqué.

A la considération des dispositions des articles 9, 28 et 29 du décret n° 2010-706 du 10 juin 2010 portant organisation et fonctionnement de l'établissement, la section réclame toujours l'annulation des attestations délivrées par Cousson Traoré aux 52 stagiaires béninois et la délibération du comité pédagogique sur les résultats du Bénin en prenant en compte l'ensemble des notes obtenues dans les 18 modules dispensés.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.