Sénégal: Festival «Yass et les Doff du Rire» - Un spectacle plus qu'hilarant

20 Janvier 2020

Le Théâtre national Daniel Sorano a accueilli, vendredi dernier 17 janvier, la 8ème édition du festival de l'humour «Yass et les Doff du Rire». Ils étaient six humoristes à avoir crevé de rire le public venu nombreux, avec des scènes hilarantes.

Des histoires, les unes plus comiques que les autres ! Des pas de danse ! Des chansons ! Des applaudissements ! C'est le cocktail explosif qu'a offert le festival d'humour intitulé «Yass et les Doff du Rire», qui a eu lieu vendredi dernier 17 janvier.

Pour cette 8ème édition, le Sénégalais d'origine libanais, Yass, était accompagné sur scène de Franjo, Mehdi Bousaidan, Redouane Bougheraba, Djimo, Mickael. Chacun plus déjanté et drôle que l'autre, ils ont enflammé la mythique salle du Théâtre national Daniel Sorano.

C'est Franjo qui a été le premier à monter sur scène. Avec son humour décapant, il a fait rire toute la salle. Viendra, ensuite, Mehdi Bousaidan, l'algérien d'origine a, à son tour, chauffé le public.

A sa façon à lui, il imite des langues des pays asiatiques de la manière la plus comique. Non sans revenir sur son passage à Miami où on le prend comme un Sud-américain ; il a mis le feu dans la salle.

Quant à Mickael Montadir, son récit d'un romantique timide qui n'ose pas avouer son amour à la fille qu'il avait trouvée dans une banque à Montpellier, son passage dans une émission télévisuelle pour déclarer son amour à cette fille ont fasciné le public.

Dès son arrivée sur scène, Djimo, avec son air de «nonchalant», a pourtant réussi à séduire le public, avec son fou rire. Avec ses histoires marrantes, le marseillais Redouane Bougheraba a aussi fait bouillonner la salle.

A son tour, Yass qui faisait office de maître de cérémonie, n'a pas dérogé à la règle, avec son humour.

Il est revenu plus bouillonnant que jamais, cette année également. Dans une chemise noire assortie de jeans, il raconte son rapatriement d'Abidjan vers la France, après avoir vécu dix ans en Côte d'Ivoire.

Très applaudi par le public qui a savouré tous les moments du spectacle dans la délectation, Yass se dit reconnaissant envers lui qui, à l'en croire, vient nombreux chaque année. Il réitère ainsi son amour pour le Sénégal. Après le spectacle de Dakar, Yass et ses «Doff» vont se produire à Abidjan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.