Congo-Brazzaville: Transports terrestres - Encore un accident sur la RN1

Un accident a été enregistré de nouveau, le 18 janvier, sur la route nationale n°1(RN1) dans le département du Kouilou.

Il s'agit d'une voiture taxi qui a percuté de plein fouet une voiture personnelle à hauteur du village de Liambou. On ne dénombre pas de morts mais des blessés dont certains dans un état grave. ceux-ci ont été conduits à l'hôpital général de Loandjili.

Ce énième accident vient encore remettre sur la table les questions de sécurité routière, d'entretien de véhicules ainsi que le respect du code de la route souvent bafoué par les chauffeurs, en particulier ceux du transport en commun.

Sur la RN1, on note que les départements de Pointe-Noire, au niveau de la descente de Mongo Kamba particulièrement, et le Kouilou sont les plus touchés par les accidents. Les avis sont partagés quant aux causes de ce phénomène récurrent.

Si certains pensent à la sécurité routière, à l'entretien des véhiculeset au code de la route, d'autres estiment que cela est dû à la complexité de la route au niveau du Kouilou et à la circulation intense pour ce qui est de Pointe-Noire.

Mais, dans tous les cas, «il y a lieu d'examiner tous ces aspects et, surtout, de sensibiliser régulièrement les usagers de la route au respect du code et aux dangers de l'excès de vitesse», a estimé un citoyen de la ville de Pointe-Noire.

Et d'ajouter : «Pour Pointe-Noire, je ne fais pas de commentaire. Mais, pour le Kouilou, cette route nous parle pourtant, on fait la sourde oreille. Il y a des panneaux signalétiques, même si à certains niveaux les herbes ont tendance à les encombrer, on ne veut pas les respecter.»

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.