Congo-Brazzaville: Circulation routière - Une bouteille de gaz fait exploser un taxi

L'incident a eu lieu le soir du 17 janvier à l'arrêt Bernard-Théousse, à moins de 100m du rond-point Sympathique situé dans l'arrondissement 2 Mvou-Mvou, où cette bouteille, tombée sur la route, a causé l'explosion d'une voiture taxi.

C'était le trouble. Heureusement, le pire a été évité. Le bilan de l'incident fait état de blessés et de perte matérielle dont le taxi. Mais que s'est-il passé ? Dominique, jeune fille habitant le quartier Mvou-Mvou, a été témoin de l'évènement. «J'étais debout juste à côté, j'attendais un cent-cent. Le véhicule qui transportait les bouteilles de gaz était de passage. Tout à coup, une bouteille est tombée juste à côté du foyer de la vendeuse des beignets», a-t-elle expliqué.

Le fait s'est aggravé quand le feu a atteint la voiture taxi stationnée juste à côté, avec à son bord le chauffeur et les clients. Ceux-ci ont pu être extirpés du taxi grâce à l'intervention des jeunes courageux présents sur les lieux. «L'intervention de ces gens a permis d'éviter le pire. Dès qu'on a sorti le chauffeur et ses clients, le taxi a explosé. Tout est allé très vite, c'était comme dans un film d'action. J'en tremble encore. Cela a créé un embrouillage, les gens étaient en débandade. j'ai couru sans savoir où j'allais. Il m'a fallu un peu de temps pour me remettre», a détaillé Dominique.

Pour un jeune du quartier ayant requis l'anonymat, une catastrophe a aussi été évitée grâce au chauffeur du véhicule des bouteilles de gaz : «Heureusement qu'il n'y avait pas du monde à ce niveau et que le chauffeur du véhicule a eu le réflexe de continuer sa course, même si c'était aussi pour sa sécurité. S'il s'était arrêté, on ne sait pas ce qui allait se passer. Surtout que non loin de là se trouve un dépôt de bouteilles de gaz», a-t-il dit, estimant que ce fait était une alerte et qu'il était important que les autorités de la ville revoit la manière dont ces bouteilles sont transportées.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.