Angola - la milliardaire Isabel dos Santos accusée de s'être accaparé des richesses publiques pour bâtir sa fortune

20 Janvier 2020

La milliardaire Isabel dos Santos, fille de l'ex-président angolais déjà sous le coup d'une enquête judiciaire dans son pays, est accusée d'avoir « siphonné les caisses du pays », dans une enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) publiée dimanche 19 janvier.

Isabel Dos Santos se serait, grâce à un montage financier complexe, servi dans les caisses de plusieurs entreprises publiques dont Sonangol, le géant pétrolier angolais.

Prêt à des sociétés écrans jamais remboursé, rachat de part dans des entreprises largement sous le prix du marché...Isabelle Dos Santos aurait ainsi perçu près d'un milliard de dollars.

Les documents montrent comment elle et son mari ont été autorisés à acheter de précieux biens de l'État dans le cadre d'une série de transactions suspectes.

Mme Dos Santos affirme que les allégations contre elle sont entièrement fausses et qu'il y a une chasse aux sorcières du gouvernement angolais sous fond de motivations politiques.

La fille de l'ancien président a élu domicile au Royaume-Uni et possède des propriétés coûteuses dans le centre de Londres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.