Cameroun: Mason Cyrille Elong Ewing - Styliste sans complexes

L'artiste collectionne plusieurs défilés et est aussi producteur de cinéma malgré son handicap visuel.

Après 28 ans d'absence, le styliste designer Mason Cyrille Elong Ewing se prépare à fouler son pays le Cameroun dans quelques jours. Au programme de son séjour en terre natale, la présentation d'un défilé le 29 octobre prochain au Hilton Hôtel de Yaoundé. Né le 9 avril 1982 dans un hôpital de Douala d'un père américain et d'une mère d'origine camerounaise, le créateur de mode, handicapé visuel, se sert de ses souvenirs pour réaliser ses dessins et ses coupes.

Malgré son handicap, Mason Ewing a réussi à réaliser sa passion pour l'art. « Il y a beaucoup de personnes handicapées qui font des choses magnifiques et personne n'en parle », déplore-t-il. Grâce à son sens de l'imagination et son toucher poussé, l'artiste parvient à distinguer tout type de tissus. Ce qui justifie son penchant pour le coton bio, la soie, la dentelle et le cachemire pour réaliser ses robes. Pour son retour aux sources, le passionné de l'art va présenter sa collection « Madison » et la nouvelle collection de haute couture « Espoir pour l'avenir » et bien d'autres surprises.

« A cette collection, j'ai associé mon égérie : le mannequin Amélie Rondel-Reichrath », rassure-t-il. Ses difficultés, c'est trouver les investisseurs. « Pour 2017, j'aimerais avoir des partenaires financiers qui viennent de l'Afrique ou de mon pays , le Cameroun, pour mes projets dans la mode et le cinéma, notamment mon long-métrage intitulé « Coup de foudre à Yaoundé » tourné majoritairement au Cameroun. J'ai beau avoir la nationalité française, je suis Camerounais en premier lieu », conclut-il.

La mode, Mason Ewing la côtoie depuis le 21 septembre 2007. Il se souvient de son premier défilé il y a 10 ans. « Ce fut un grand succès dans la ville de Paris. Mais malheureusement, il ne m'a pas ouvert des portes. Ma couleur de peau, mon handicap et mes origines africaines n'ont pas arrangé les choses », regrette-t-il. « Aujourd'hui, la maison de couture Mason Ewing se développe très bien et le futur va devenir très intéressant », espère-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.