Cameroun: Enseignement supérieur - Appel à l'efficacité

En recevant les vœux de Nouvel an vendredi dernier à l'Université de Yaoundé I, le ministre d'Etat, Jacques Fame Ndongo, a rappelé les priorités de 2020.

Une année 2020 démarrée en puissance. 1 237 nouveaux enseignants issus du recrutement spécial décidé par le président de la République Paul Biya, ont rejoint les rangs du ministère de l'Enseignement supérieur (Minesup). La présentation des vœux au ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement supérieur, le Pr. Jacques Fame Ndongo, accordé une large place à cet événement d'actualité vendredi dernier. Avec ce recrutement, le Minesup dispose désormais de 5 369 enseignants contre 4 132 auparavant.

Mais l'heure était davantage aux réjouissances à l'amphithéâtre 700 de l'Université de Yaoundé I. Le ministre d'Etat s'est félicité des acquis de l'année écoulée. Il a surtout indiqué les objectifs à atteindre en 2020. Primo, il faut poursuivre la politique de densification du tissu universitaire sur l'ensemble du territoire national. Ensuite, il s'agit d'accélérer le développement de l'entrepreneuriat et du numérique universitaires. Autre point, la valorisation de l'expertise scientifique, heuristique et didactique de l'université.

Le ministre d'Etat invite également ses collaborateurs à optimiser le rendement des formations de l'enseignement supérieur. Ce qui se fera à travers un meilleur accompagnement des diplômés. A cet effet, le Pr. Jacques Fame Ndongo a instruit une évaluation des performances des incubateurs créés dans les universités. La cérémonie de vendredi dernier a également été l'occasion de remettre des distinctions aux personnels des universités décorés ou ayant changé de grades.

Le Pr. Jean Tabi Manga a par exemple été élevé à la dignité de grand officier de l'ordre national de la valeur. Côté grades, 561 enseignants ont vu leur statut changer. Ainsi, 219 assistants passent chargés de cours. L'enseignement supérieur accueille 206 nouveaux maîtres de conférences et 76 professeurs titulaires. Les professeurs Bonda Elie et Ngadjui Bonaventure passent professeurs émérites. Quasiment tous sont partis de leurs universités et centres de recherches pour adresser leurs vœux au ministre d'Etat, le Pr. Jacques Fame Ndongo.

Tout comme les recteurs, vice-recteurs, présidents de conseils d'administration des universités d'Etat qui ont fait le déplacement. L'ouvrage collectif « Jacques Fame Ndongo. Le scribe du génie africain », dirigé par le Pr. Marcelline Nnomo Zanga, a été offert au ministre d'Etat, en guise de remerciement pour sa contribution à l'ascension de l'université camerounaise.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.