Guinée: Les sages du Fouta au chevet du Khalife général

20 Janvier 2020

Après les bavures commises par les forces de défense et de sécurité à Pita lors des deux premiers jours de la résistance active appelée par le FNDC, bavures qui ont par endroit atteint le khalife général du Fout Djallon dont le domicile a été agressé, les sges et autres personnalités influentes se sont retrouvés chez lui samedi pour partager son amertume et prendre des dispositions d'endiguement de tels actes.

Elhadj Ousmane "Sans loi" Baldé, président de la coordination haal pular" visiblement exaspéré et excédé a tenu ces propos :

« Nous sommes venus encourager le khalife et nous solidariser à ce qu'il a vécu et prier pour que Dieu punisse les auteurs de ces actes.

Avant, c'était de la haine mais maintenant nos agresseurs ont rajouté un manque de respect... »

Natif de Pita, l'honorable Diouldé Sow a promis que tout sera fait pour que Pita soit dédommagé :

« Il y a un avant et un après ; je peu vous assurer que des actions concrètes seront prises.

Nous avons exigé qu'on sache exactement qui a donné l'ordre pour que cela arrive et que les gens de Pita soient dédommagés. »

L'inspecteur régional de la ligue islamique de Labé, doublé d'Imam rahtib de la mosquée Karamoko Alfa mo Labé, Therno Badrou Bah a pour sa part orientées ses propos dans le sens de l'union :

« Nul homme ne peut passer par une autre voie pour nous diviser tous nous savons qu'il n'y a aucun benefice à ça. On ne doit pas permettre à ceux qui veulent diviser de passer par l'ethnie et nous diviser. »

En provenance de la région forestière, une délégation a au nom du patriarche de cette région apporté un paquet de colas symbolique pour mettre en lumière la communion entre sa communauté et celle foutanenne qui de son point de vue vivent dans une cordiale cnvivialité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.