Sénégal: Le Port autonome et la mairie de Dakar nettoient la corniche ouest

20 Janvier 2020

La corniche ouest dégage une image plus attrayante. Le Port autonome de Dakar et la mairie de la capitale ont mené une vaste opération d'investissement humain qui a débarrassé plusieurs sites des rejets et des sachets plastiques sur le tracé allant de la Mosquée de la divinité aux Phares des Mamelles.

La lutte contre l'insalubrité est dans une phase active. De plus en plus, des entreprises et des collectivités territoriales se mobilisent pour nettoyer les rues, les ronds-points et les jardins publics. Le samedi 18 janvier 2020, le Port autonome de Dakar et la mairie de Dakar ont passé une demi-journée à ramasser, à assembler et à évacuer des déchets de la corniche ouest.

Celle-ci était envahie par des jeunes, des femmes et des hommes motivés à apporter leur contribution à l'élan de mobilisation contre l'insalubrité.

Cette séance a servi de cadre pour rappeler que le combat ne peut être gagné qu'avec l'implication de tous. Une telle opération revêt aussi une dimension de préservation de l'image du Sénégal.

La corniche ouest est très fréquentée par des étrangers avec ses sites comme les Phares des Mamelles, la Mosquée de la divinité ou encore le Monument de la renaissance.

« Nous allons travailler, tous les jours, avec l'Ucg, pour faire de Dakar une ville propre », a promis le directeur général du Port de Dakar, Ababakar Sedikh Bèye. Il a dévoilé des projets qui seront mis en œuvre avec la mairie de Dakar et le directeur des Phares des Mamelles.

Le changement de comportements des populations, estime M. Bèye, encouragera les entreprises à s'investir davantage dans la préservation et l'embellissement de notre cadre de vie. « J'invite les populations à ne pas jeter des déchets.

C'est bien de nettoyer, mais c'est encore mieux de ne pas salir », a lancé le directeur du Port, qui a salué, à cette occasion, la mobilisation des autorités et de la communauté lébou. Le maire de Dakar a affirmé que sa ville ne pourra reconquérir son lustre d'antan qu'avec l'engagement citoyen et des interventions durables sur le terrain.

Elle a invité les entreprises à s'engager sur le front de la lutte contre l'insalubrité. Toutefois, les autorités ont reconnu qu'il faut aussi des mesures dissuasives pour bannir des actes inciviques comme l'occupation anarchique des voies et des espaces publics.

« On ne peut pas comprendre que des moyens si importants soient déployés pour rendre propre la ville et que d'autres personnes viennent salir les sites nettoyés », a regretté le directeur général du Port autonome de Dakar.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.