Burkina Faso: Guerre contre le terrorisme - Le pays se dote d'une politique de sécurité nationale

20 Janvier 2020

La Commission d'élaboration de la Politique de sécurité nationale a remis son rapport au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le lundi 20 janvier 2020 au palais de Kosyam.

Le Burkina Faso dispose désormais d'une politique de sécurité nationale. Après six mois de travaux, la Commission chargée de son élaboration a remis son rapport, le lundi 20 janvier 2020 au chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

Selon l'expert au Centre d'étude stratégique basé à Washington, le Dr Emile Ouédraogo, le document se présente comme le 1er référentiel dont le pays des Hommes intègres s'est doté en matière de sécurité. « C'est un changement de paradigmes.

Avant, nous avions une vision vraiment étriquée de la sécurité alors qu'il y a des questions de sécurité humaine qui se sont rajoutées », a-t-il indiqué. Pour lui, ce rapport permettra d'élaborer une stratégie de sécurité nationale à partir de laquelle des stratégies sectorielles et spécifiques seront déclinées.

Pour le coordonnateur de la Commission, le Colonel-major Théodore Palé, l'élaboration de la politique de sécurité nationale est une recommandation du forum national sur la sécurité, tenu en octobre 2017.

L'une des missions confiées à la commission, composée de 101 membres, a expliqué le colonel-major Palé, était de proposer une nouvelle architecture en vue d'une réforme du secteur de la sécurité.

« C'est un document fondamental pour la vie de la nation. Il va prendre en compte tous les secteurs », a-t-il expliqué.

Comme changement, a-t-il précisé, cette nouvelle politique intègre la sécurité humaine des populations en prenant en compte le bien-être de manière générale sur le plan de l'alimentation, de l'éducation, de la santé, etc.

Le ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré, a salué les efforts du groupe d'experts chargé de l'élaboration du document. « C'est une première, car le Burkina est l'un des rares pays à se doter d'une telle politique.

Elle va affecter de façon positive la perception, l'organisation, la vision de la sécurité dans notre pays », s'est-il réjoui. Puis, de rassurer que le rapport sera exploité pour sa mise en œuvre dans de meilleurs délais.

Au cours de l'installation de la Commission d'élaboration de la politique de sécurité nationale en juin 2019, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, avait signifié que cette politique doit décliner la nouvelle vision d'une sécurité durable, « fondée sur la préservation et la promotion de nos valeurs et de nos intérêts nationaux ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.