Afrique de l'Ouest: Le Sénégal et le Burkina Faso signent un accord d'échanges cinématographiques

Dakar — Les ministres en charge de la Culture du Sénégal, Abdoulaye Diop, et du Burkina Faso, Abdou Karim Sango, ont signé, vendredi, deux accords de coopération, de coproductions et d'échanges cinématographiques, télévisuelles et multimédias, a appris l'APS dans un communiqué transmis, lundi, par la direction de la cinématographie du Sénégal.

Ces documents ont été paraphés en marge de la conférence des Ministres de la Culture des pays du G5 Sahel sur "la contribution de la culture à la prévention et à la lutte contre l'extrémisme violent au Burkina" organisée du 15 au 17 janvier derniers au Burkina Faso.

Les deux pays s'engagent à "coproduire et à cofinancer" des projets cinématographiques y compris des œuvres d'animation et des documentaires produits sur film, bande vidéo ou vidéodisque ou sur tout autre support encore inconnu à des fins d'exploitation dans les salles de cinéma, à la télévision, sur vidéocassette, sur vidéodisque ou selon tout autre mode de diffusion.

"Toutes nouvelles formes de production et de diffusion audiovisuelles seront inclues dans l'accord par un échange de notes", retiennent les deux parties.

Ils comptent aussi échanger sur la formation et la professionnalisation aux différents métiers du cinéma ainsi que sur la circulation des œuvres et des cinéastes dans les deux pays respectifs.

D'après le document de 20 articles, il est retenu que la distribution et l'exploitation de films burkinabé au Sénégal et de films sénégalais au Burkina Faso seront assurées.

Le Sénégal et le Burkina s'accordent aussi sur la participation et l'implication des professionnels à l'organisation des festivals de cinéma d'envergure dans les deux pays, notamment le Festival panafricain de Ouagadougou (FESPACO) et les Rencontres internationales de Dakar (RECIDAK).

"Avec ces actes, c'est en effet un spectre très large de domaines de l'action cinématographique qui sont abordés et les échanges de bonnes pratiques, de professionnels burkinabé et sénégalais dans le domaine du cinéma et de l'audiovisuel créatif occupent une place importante", stipule l'accord.

Quant au protocole de coopération qui a pour objet la mise en place d'une politique de coopération "étroite" dans le domaine cinématographique et audiovisuel entre les deux pays, il prend en compte la valorisation du patrimoine filmique, la lutte contre le piratage, la diversité culturelle, etc.

Les deux parties sont convaincus que ces échanges contribueront au resserrement des relations entre le Sénégal et le Burkina Faso et à l'accroissement des échanges culturels entre les deux pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.