Madagascar: INSCAE - Une ambition de booster l'entrepreneuriat

« Nous sommes convaincus que le développement de l'entrepreneuriat constitue un des leviers contribuant à la relance de l'économie nationale », dixit le Dr Harimino Rakoto, le directeur général de l'INSCAE. Les domaines de spécialisation de cet institut constituent entre autres, la finance et comptabilité ainsi que l'administration d'entreprise.

L'Institut National des Sciences Comptables et de l'Administration d'Entreprise (INSCAE) a pour vocation de former des experts comptables à l'origine. Son expertise s'étend ensuite sur la formation des managers d'entreprises privées ou d'entités publiques. « Dorénavant, nous avons l'ambition de booster l'entrepreneuriat. Nous l'avons déjà lancé depuis l'an dernier. Et cette année, nous allons renforcer nos actions dans ce domaine tout en capitalisant les acquis en 2019 », a déclaré le Dr Rakoto Harimino, le directeur général de l'INSCAE lors d'une entrevue avec la presse hier. En effet, « nous sommes convaincus que le développement de l'entrepreneuriat constitue un des leviers contribuant à la relance de l'économie nationale », a-t-elle poursuivi.

Stage en entrepreneuriat. Rappelons que les domaines de spécialisation de cet institut constituent entre autres, la finance et comptabilité ainsi que l'administration d'entreprise. « Nous avons ensuite apporté des innovations pédagogiques en intégrant le cursus de l'entrepreneuriat. Et ce n'est pas tout ! Des journées entreprises ont été organisées l'année dernière dans le but de promouvoir les jeunes pousses d'entrepreneurs. Nombreux sont ainsi les étudiants qui y ont participé pour exposer leurs biens et services. Certains d'entre eux y ont présenté pour la première fois le fruit de leurs projets », a-t-elle enchaîné. En outre, « un stage en entrepreneuriat a été également lancé en 2019. Il ne s'agit pas d'un stage en entreprise. L'Institut encadre plutôt des groupes d'étudiants qui veulent monter des projets innovants. Et ils ont bien réussi à les mettre en œuvre. Cette année, nous allons augmenter le nombre de groupes d'étudiants à encadrer en matière d'entrepreneuriat », d'après toujours les explications de Dr Rakoto Harimino.

Détecter les talents. Mais quid des obstacles empêchant les jeunes étudiants sortant des universités à se lancer dans l'entrepreneuriat ? - « C'est la compétence comportementale qui fait défaut à part les compétences techniques », a-t-elle répondu. Raison pour laquelle, l'INSCAE œuvre pour le développement des talents de ses étudiants. « Nous allons détecter les talents de chaque étudiant en lui inculquant à développer des recherches dans le cadre de la mise en œuvre de son projet. En effet, certains ont la capacité de négociation tandis que d'autres possèdent des talents en musique, en décoration, en agronomie et en artisanat, entre autres. Notre challenge est de les aider à développer leurs talents quand ils présentent leurs projets. L'objectif consiste à orienter les étudiants à prendre en main leur propre formation », a soulevé le directeur général de l'INSCAE.

38e promotion. Par ailleurs, l'INSCAE se veut être un laboratoire en entrepreneuriat pour ses étudiants. A titre d'illustration, « ces derniers peuvent tester leurs produits au sein de l'Institut même en simulant le personnel de l'administration et les autres étudiants en tant que clients. Ils peuvent y mettre en pratique le marketing de leurs produits. Et ça ne coûte pas cher de faire un échec au sein de ce laboratoire vivant. Ils peuvent se relever en tirant des leçons », a-t-elle évoqué. Notons que la rentrée solennelle de la 38e promotion aura lieu lundi. L'INSCAE va ainsi accueillir 190 nouveaux étudiants en premier cycle et 23 autres en MBA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.