Egypte: 20 journalistes africains à la découverte des grandes réalisations du gouvernement

Du 20 au 30 janvier 2020, des journalistes issus de vingt pays africains vont tout aussi palper les succès de l'année de la présidence égyptienne à l'Union Africaine.

C'est par un dîner de bienvenue, offert le lundi 20 janvier dans la soirée à l'hôtel Grand Nile Tower du Caire par le Secrétaire général de l'EPAD (Agence égyptienne pour le partenariat et le développement), que vingt journalistes africains ont débuté leur programme prévu du 20 au 30 janvier 2020 en Egypte.

Dans son mot de bienvenue avant le dîner, le Secrétaire général de l'EPAD, l'ambassadeur Mahmoud El Maghrabi, a émis le vœu que ce séjour égyptien permettra d'accroitre les connaissances des journalistes africains sur les « succès » de la présidence de l'Egypte à l'Union africaine mais aussi sur la République Arabe d'Egypte.

« Au nom de l'EPAD et de mes collègues ici présents, je vous accueille en vous souhaitant la bienvenue. L'Agence a conçu un programme de dix jours qui doit vous permettre de suivre de près les succès du gouvernement et d'évaluer aussi l'année d'exercice de l'Egypte à la présidence de l'Union africaine. Je suppose que dès votre retour dans vos pays respectifs, vos plumes seront prêtes pour émettre votre point de vue sur ces réalisations. Je vous souhaite un bon déroulement du programme durant lequel il y aura des discussions, je l'espère, pour un avenir meilleur du continent africain», a déclaré en substance l'ambassadeur Mahmoud El Maghrabi, le responsable de l'EPAD qui est l'organisateur de ce voyage d'informations et de découverte.

Le programme du séjour de ces journalistes prévoit des visites touristiques, des rencontres avec des hautes personnalités égyptiennes mais aussi des échanges avec des responsables des certains institutions publiques du pays. Ainsi, le mardi 21 janvier, son éminence Dr. Ahmed Al-Tayyib, le grand imam de l'Al-Azhar, a accordé une audience à la délégation de ces professionnels de médias africains. Ces derniers ont également visité, le même mardi, l'Académie nationale de la Formation.

Une visite à l'Université Allemande du Caire est prévue le mercredi 22 janvier durant laquelle, les journalistes africains vont rencontrer Diaa Rashwan, qui est le Directeur du service d'information d'Etat. Après la visite de cette université, la délégation des chevaliers de la plume va être reçue par le ministre égyptien de la Jeunesse et de Sport.

Dans le même registre, ces journalistes vont visiter tour à tour la Cité égyptienne de la production médiatique et rencontrer le Président du Conseil suprême de la Régulation de médias en Egypte ; le Conseil national de la femme ; les pyramides de Gizeh et le musée du Caire ; le Complexe religieux et le Bazar de Nasser ; l'Académie supérieure militaire de Nasser ; la Nouvelle capitale administrative ; l'Université Britannique de l'Egypte ; le Journal Al-Arham ; l'Académie égyptienne de Police ; le Canal de Suez.

Deux audiences dont l'une avec le Pape Tawadros II, le pape d'Alexandrie, et l'autre avec le patriarche du siège de Saint Marc, Sameh Shoukry, ministre des Affaires étrangères, sont également prévues durant ce séjour.

La délégation des journalistes est composée des rédacteurs en chef, des directeurs de publication, des éditeurs des journaux ainsi que des membres de Comité de gestion des médias TV et Radio. En provenance des vingt pays, ces hommes des médias sont notamment de la RD Congo, du Burundi, du Gabon, du Cameroun, du Niger, de la Côte d'Ivoire, de la Tanzanie, de Madagascar, de la Mauritanie, du Nigéria, du Ghana, du Mali, du Djibouti, du Togo, de l'Afrique du Sud, de Sierra Léone ou encore du Burkina Faso.

Lancé depuis 2014, l'EPAD a déjà assuré la formation ou des visites d'information et de découverte à plus de 11 000 africains principalement dans le domaine sécuritaire mais aussi dans les secteurs divers comme l'énergie, les médias, les BTP et autres.

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.