Gabon: Libreville/insécurité - Un fou met le feu au stade.

21 Janvier 2020

Dans l'après-midi du lundi 20 janvier 2020, une fumée envahissait le ciel du stade omnisports Omar Bongo à Petit Paris dans le 3eme arrondissement de la commune de Libreville.

Selon les dires des riverains dudit quartier, un malade mental, parmi ceux qui y passent du temps, communément appelé "Machetté" du fait qu'il soit le plus dangereux de tous et qu'il se promène avec une machette, aurait mis le feu au débris qui trainaient dans l'enceinte du stade Omnisport Omar Bongo, situé dans le troisième arrondissement de la commune de Libreville.

Les sapeurs-pompiers se sont démêlés pour venir à bout des flammes sous le regard attentif d'une foule grandissante. La question de l'insécurité et des malades mentaux qui déambulent librement dans certaines villes du Gabon fait l'objet de débats et devrait interpeler les uns et les autres à divers niveaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.