Sénégal: Meurtre de Fatoumata Matar Ndiaye - Samba Sow écope de la perpétuité

21 Janvier 2020

Samba Sow, l'ancien chauffeur de la défunte cinquième vice-présidente du Conseil économique social et environnemental Fatoumata Matar Ndiaye a écopé de la peine de travaux forcés à perpétuité ce mardi 21 janvier. Le juge a suivi le réquisitoire du représentant du parquet.

La décision a été rendue par la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dakar. Samba Sow a ainsi été reconnu coupable d'assassinat disqualifié en tentative de vol avec effraction et usage d'arme et de violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Pour les intérêts civils, Samba Sow doit allouer la somme de 200 millions de Fcfa à la famille de la victime et 150 millions au fils de la victime qui a été grièvement blessé au cours d'un affrontement ayant opposé les deux hommes.

Les faits s'étaient déroulés le 19 novembre 2016. Ce jour-là, était assassinée la cinquième vice-présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese), Fatoumata Matar Ndiaye. Son fils, Adama Bâ, qui tentait de la sauver, a failli être égorgé comme sa mère. Trois ans après son incarcération, le chauffeur et présumé assassin, Samba Sow, était attrait, à la barre de la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dakar pour assassinat suivi d'acte de barbarie, tentative d'assassinat, tentative de vol et détention d'arme sans autorisation administrative.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.