Angola: Royaume-Uni - Le pays règle ses arriérés à l'étranger

Londres — Le ministre d'État et de la Coordination économique, Manuel Nunes Júnior, a déclaré lundi à Londres que l'Angola avait déjà réussi à effectuer tous les transferts en retard pour le paiement de biens et services à l'étranger.

Sans quantifier le montant payé par le Gouvernement en dettes à l'étranger, le dirigeant a précisé que cela avait été réalisé au cours des deux dernières années (2018 et 2019), soulignant qu'actuellement il était possible pour les investisseurs d'effectuer des transferts de dividendes au bon moment.

"En deux ans, des mesures très importantes ont été prises en ce qui concerne la politique de change de l'Angola. Aujourd'hui, nous pouvons dire que tous les problèmes des arriérés à l'étranger sont résolus", a-t-il réitéré.

Manuel Nunes Júnior a tenu ces propos à la presse, en marge de la cérémonie d'ouverture du Sommet d'investissement Royaume-Uni-Afrique, où il représente le Président João Lourenço.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.