Tunisie: Sousse / Ouverture de la maison de la mariée - Tout ce qu'il faut pour le trousseau de la mariée

21 Janvier 2020

La Foire internationale de Sousse abrite «La maison de la mariée» ou «Dar Lâaroussa». Pas moins de 100 exposants venant des divers coins de la République ont pris part à cette manifestation pour présenter des nouveaux produits de design, dont les meubles de cuisine, de salle à manger, de chambre à coucher et de salon, les tapis en fils de coton et de soie, les produits décoratifs, les bijoux, les robes, les coiffures, les produits cosmétiques, les couvre-lits et les couettes.

Pas moins de 100 exposants venant de plusieurs régions de la République participent au Salon maison de la mariée ou «Dar Lâaroussa» qui a ouvert ses portes le jeudi 16 janvier 2020 à la Foire internationale de Sousse pour se poursuivre jusqu'au 26 de ce mois. A ce sujet, M. Abdelaziz Dahmani, P.-d.g. de la Société de la foire, nous a indiqué que l'objectif de l'organisation de ce salon «Dar Lâaroussa» est de fournir tout ce qui est nécessaire pour le trousseau des mariés et des cérémonies de mariage .

«Les visiteurs, a-t-il poursuivi, peuvent avoir une idée sur les différents choix des produits disponibles, dont les meubles de cuisine, de salles à manger, de salons et de chambres à coucher, les robes de la mariée, la pâtisserie orientale, les bijoux, les couvre-lits, les tapis, les couettes, les produits de décor et les produits cosmétiques», a relevé le P.-d.g. de la foire.

La broderie en bonne place

Au cours de notre visite, nous avons remarqué dans le stand de l'espace de location des robes de mariée, sise sur la route de Kantaoui à Sousse, la qualité des robes de mariées. La future mariée peut fixer son choix sur l'un de ces articles qui lui sera réservé pour la location en temps opportun par cet espace qui réalise aussi diverses coiffures pour les mariées.

Au stand de la société de fabrication des meubles, sise à Sakiet Ezzit (Sfax), le gérant de cette société nous a indiqué que le visiteur peut acquérir des meubles de salon composé d'un assemblage de fauteuils de séjour à 9 places, d'une table basse et d'un living doté d'une armoire à étagères. Le tout est vendu au prix de 3.800 D. La chambre à coucher, dotée d'un lit, d'une coiffeuse, d'un dressing et d'un pouf, est commercialisée au prix de 3.500 D.

La salle à manger, composée d'une table avec 6 chaises, d'une argentière et d'un buffet muni de 3 cadres de miroirs, est vendue au prix de 4.200D. A noter qu'une remise exceptionnelle de 20% est consentie sur les prix de vente des meubles.

Au stand de la société de confection des robes traditionnelles de mariage, dont les filiales sont établies sur la route de Messaâdine (Sousse) et au Bardo (Tunis), le visiteur peut avoir une idée sur ces robes vendues entre 250 et 650 D. Ces robes peuvent être louées entre 80 et 500 D.

Objets d'ornement

Au stand de la société de préparation des produits cosmétiques à base de plantes médicinales, sise au Bardo (Tunis), le visiteur peut acquérir l'huile d'ortie extraite des graines de cette plante et destinée à la lutte contre la chute des cheveux au prix de 20 D pour le flacon de 90 ml. L'huile de laurier destinée à apaiser les douleurs inflammatoires est vendue au prix de 20 D le flacon de 90 ml.

Tandis que l'huile de figue de barbarie extraite des graines de cette plante destinée à éliminer les cernes et les rides est vendue au prix de 50 D le flacon de 30 ml.

Les crèmes de soins de la peau sont commercialisées à 20 D la boîte. Notons que cette société a décroché le prix de la créativité des femmes en milieu rural au Sommet de la femme africaine qui s'est tenu à Genève (Suisse).

Au stand de la société de fabrication des couvre-lits et des couettes, sise à Moknine, le visiteur peut acquérir des parures de lit composées de 4 pièces au prix de 35 D l'unité. Les couettes composées de 3 pièces sont vendues au prix de 55 D.

Au stand de fabrication des tapis, sise à la Cité Bouzaiene (Sfax), le visiteur peut acquérir des tapis fabriqués en coton et brodés de fils de soie pour orner les salles à manger, les chambres à coucher et les salons, à 150 D la pièce.

Enfin, le stand d'une entreprise privée de fabrication des faux bijoux et des produits cosmétiques a présenté divers produits, dont des bagues, des colliers, des boucles d'oreilles, vendus entre 10 et 45 D.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.