Congo-Kinshasa: Kinshasa - Mzee Laurent-Désiré Kabila honoré au marché de la Liberté

19 ans après la disparition de Mzee Laurent-Désiré Kabila, troisième président de la République Démocratique du Congo, la commune de Masina a tenu à rendre des hommages mérités à ce digne fils du pays. Une cérémonie d'hommages a été ainsi organisée le jeudi 16 janvier dernier au sein du marché de la Liberté situé dans cette commune patriotique.

Au cours de cette manifestation, Fatuma Mangaza, l'administratrice dudit marché a appelé les habitants du district de la Tshangu et ceux de la commune de Masina, en particulier, à conserver ce précieux héritage en le gardant toujours propre et vivable. Par ailleurs, elle a invité toutes les parties prenantes à pérenniser le projet « marché de la liberté », mais également, créer des programmes qui favorisent l'accroissement des activités économiques dans ce district.

Dans son mot d'ouverture, le bourgmestre de la commune de Masina, Toussaint Kaputu, s'est dit honoré de la présence de ceux qui ont tenu à rendre hommage à l'homme du 16 janvier 2001. «Votre présence témoigne combien vous êtes attaché à l'illustre disparu, qui est héros national de notre pays », a déclaré le bourgmestre. Pour lui, le district de la Tshangu reste toujours marqué par le nom de Mzee Laurent-Désiré Kabila qui avait beaucoup d'attachement à cette partie Est de la capitale.

Fatuma Mangaza, administratrice du marché de la Liberté depuis 17 ans déjà, a profité de cette occasion pour relater en quelques mots l'histoire de ce marché dont elle a la charge. Mais, elle a également fait une évaluation de la progression de cet établissement. Sa création, affirme-t-elle, est une initiative de Feu Laurent-Désiré Kabila qui tenait à offrir à la population de Tshangu un marché public en récompense à leurs efforts louables.

En effet, cette population s'était montrée courageux et patriote, en boutant dehors les éléments de l'armée Rwandaise qui, en 1999, avaient assiégé la ville de Kinshasa. L'idée de la construction de ce grand édifice a été concrétisée par son fils, l'ex président de la RDC, Joseph Kabila Kabange. C'est ainsi que la patronne du marché a rendu un vibrant hommage au sénateur à vie, pour ses différentes interventions pour la survie du marché depuis tant d'années. Elle a également témoigné sa gratitude au chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi, pour son soutien, sa constance, son accompagnement pour le développement de la commune de Masina, à travers la construction des sauts-de-mouton.

Au cours de cette manifestation qui a rassemblé des personnalités politiques, entre autres, le ministre de la culture et Arts, le bourgmestre de la commune de N'djili, l'Inspecteur général des finances, les autorités coutumières, les membres des syndicats du marché de la Liberté ainsi que la population, Fatuma Mangaza s'est dite satisfaite pour le travail abattu au cours de ces dernières années , ensemble avec son équipe et ses partenaires dynamiques (vendeurs) pour la croissance, la paix, la salubrité et la sauvegarde de ce patrimoine.

«Il n'y a que le travail qui paie», a-t-elle lâché sous les acclamations du public. En outre, elle a encouragé les vendeurs, à travers les syndicats du marché, à ne pas baisser les bras mais plutôt à penser aux sacrifices consentis par Mzee Laurent-Désiré Kabila afin d'atteindre certains objectifs. C'est ainsi qu'elle les a invité à garder, à protéger et à rendre ce marché différent des autres.

« C'est une journée de l'assassinat sauvage de notre héros national. Ça nous rappelle beaucoup de choses. Le modèle de Mzee Laurent-Désiré Kabila était Patrice Emery Lumumba. Il œuvrait toujours pour la promotion de la femme. En ce qui concerne les 37 ans de résistance passés avec lui au maquis, il poursuivait un seul objectif, celui de rendre au congolais sa dignité, son indépendance, sa liberté et sa souveraineté nationale. Après l'assassinat de Mzee, nous étions restés à trois : le patriarche Antoine Gizenga d'heureuse mémoire, Yerodia Ndombasi et moi-même. Aujourd'hui, je reste pratiquement seul dans le rang », a témoigné Ismaël Tutemoko, l'un des compagnons de Mzee.

Des expositions et dépôt des gerbes de fleurs

Des tableaux d'œuvres d'arts ainsi que des photos d'archives des différentes personnalités africaines ont été exposés au sein de ce marché et différents invités ont visité ce stand accompagnés d'une brève explication de l'administratrice du marché. Cette dernière a remercié ses différents hôtes, en remettant à chacun, un buste et ce, en souvenir de l'homme du 16 janvier 2001. Pour clôturer la cérémonie, des dépôts des gerbes de fleurs ont été déposé sur le lieu où est placé le buste de Feu Laurent-Désiré Kabila.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.