Tunisie: Ariana - Prolifération des chiens errants - Un fléau inquiétant !

21 Janvier 2020

Le nombre de chiens errants n'est pas près de diminuer. Bien au contraire, il semble repartir en flèche, surtout quand on n'attaque pas les maux avec la vigueur requise dans ces circonstances.

Le phénomène n'est pas nouveau, mais il prend de l'ampleur au fil des ans sans trouver de solution radicale ou définitive en réponse au fléau. Il s'agit des chiens qui errent à longueur de journée dans les rues et faubourgs de la capitale en passant par tous les quartiers des plus défavorisés aux plus huppés.

Si de nombreux signes encourageants ont vu le jour récemment avec l'ouverture d'un centre de stérilisation et de vaccination de chiens errants à l'Ariana, la réalité sur le terrain demeure tout autre. A El Menzah V, Ennasr et d'autres quartiers environnants, on voit ces meutes de chiens qui rodent allégrement causant parfois la peur et la panique des enfants aux abords des maisons.

Conjointement, les actions sporadiques d'abattage de chiens errants par la municipalité semblent insuffisantes en vue d'éradiquer un fléau menaçant et qui continue de semer la peur et l'effroi auprès de la population. Des riverains racontent que les chiens jappent toute la nuit et improvisent des combats nocturnes féroces et acharnés. Ils peuvent être enragés et menacer la santé des enfants et des adultes en cas de morsure. Les décès accidentels d'enfants ces dernières années n'ont pas manqué de choquer, provoquer la colère et la tristesse de la population de moins en moins clémente et patiente envers ces bêtes abandonnées et livrées à elles-mêmes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.