Algérie: Sécurité du personnel et des hôpitaux - Le recours aux sociétés privées se fera à titre exceptionnel

Alger — Le recours aux services des sociétés privées de gardiennage afin de garantir la sécurité des personnels et des infrastructures de santé se fera à "titre exceptionnel" et "en cas de besoin", a-t-on appris mardi auprès du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Evoquant le phénomène de la violence à l'égard du personnel médical au sein des établissements hospitaliers, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait demandé, lors du dernier Conseil des ministres, la prise de mesures, notamment une éventuelle contractualisation avec des sociétés privées afin de garantir la sécurité des personnels et des infrastructures de santé.

A ce propos, le ministère de la Santé souligne que la sécurité du personnel et des établissements hospitaliers demeure du "ressort exclusif de l'Etat", précisant que le recours à des services de sociétés privées agréées dans ce domaine interviendra "à titre exceptionnel" et "en cas de besoin" conformément à la législation en vigueur.

Lire aussi: Benbouzid : Un plan de santé spécial Sud pour la prise en charge des attentes du citoyen

La violence dans les établissements hospitaliers, notamment au niveau des services des urgences et dans certaines structures de santé de proximité demeure une préoccupation majeure en milieu professionnel, de l'avis de praticiens du secteur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.