Togo: Des journalistes pris à partie à la sortie d'une émission à Lomé

C'est l'information qui passe en boucle depuis quelques instants sur les réseaux sociaux. Selon cette information, « les confrères Jérôme Sossou, Dp du journal du Triangle des Enjeux, Joseph Gada, et Elom Kpogo viennent d'être pris pour cible après l'émission de Da Dédé, « Miwoénenyo », par un individu se réclamant militant de l'ANC pour une analyse faite par le confrère Jérôme Sossou. Une analyse qui apparemment n'arrangerait pas trop le président de l'ANC, Fabre Jean Pierre ».

Cette attaque contre les journalistes n'est pas la première du genre surtout à certains moments chauds de l'actualité politique.

Si c'est reconnu que, nul n'a le droit de s'attaquer à un journaliste à cause de ses opinions exprimées lors d'une émission, ces menaces sur les journalistes que ce soit pour des analyses pour ou contre un camp ou un autre (pouvoir ou opposition), sont dangereuses pour pour la liberté d'expression et la liberté d'opinion.

Il urge donc que les leaders politiques et surtout les candidats prennent des dispositions pour faire respecter par leurs militants ou partisans, la liberté de presse et d'expression.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.