Congo-Kinshasa: Lutte contre Ebola - Le Canada accorde 56 millions USD

La maladie à virus Ebola a causé beaucoup de victimes dans l'Est de la République démocratique du Congo. Dans le but d'éradiquer ce fléau, le gouvernement canadien a octroyé un montant de 56 millions à la RDC.

Le Canada et la République démocratique du Congo entretiennent de bonnes relations diplomatiques. C'est dans ce cadre que ce pays ami à la RDC a décidé d'apporter sa contribution aux efforts du gouvernement congolais dans le secteur de la santé et de l'éducation. La ministre canadienne en charge du Développement international, Karina Gould, l'a déclaré lors de son séjour à Kinshasa.

Profitant de sa visite officielle en RDC, la ministre canadienne s'est entretenue avec le président Félix Tshisekedi et le ministre congolais de la Santé publique, le Dr. Eteni Longondo. Ce, avant de visiter quelques hôpitaux et Centres de santé de Kinshasa. Illustration : elle s'est rendue, tour à tour, au Centre de promotion sociale de Bandalungwa et à l'hôpital général de référence de Kitambo.

Pour ce qui est de la maladie à virus Ebola, Karina Gould a indiqué : «Des efforts sont en train d'être fournis par plusieurs partenaires pour mettre un terme à cette maladie qui touche plus les femmes et les enfants vivant dans l'Est de la RDC». Et de noter que ces mesures d'intervention seront inefficaces si l'insécurité et la méfiance persistent dans cette partie du pays. D'où l'impérieuse nécessité de renforcer les établissements locaux et la formation du personnel de santé.

Tout en saluant l'appui humanitaire du Canada, le ministre de la Santé publique, le Dr. Eteni Longondo, a fait savoir que le gouvernement de la RDC est en train de conjuguer des efforts pour soulager les souffrances du peuple congolais. Pour gagner un tel pari, le gouvernement n'agit pas en solitaire. Avant de souligner que la RDC mettra tout en œuvre pour que l'aide humanitaire du Canada profite aux bénéficiaires.

Auparavant, la ministre canadienne au Développement international s'était adressée aux élèves du centre de promotion sociale de Bandalungwa à qui, elle avait annoncé la mise sur pied d'un programme d'éducation à la radio pour les enfants qui ne peuvent pas aller à l'école à cause des conflits dans les zones d'insécurité où ils vivent.

A l'étape de l'hôpital général de référence de Kintambo, Karina Gould s'est imprégnée des réalités du Centre intégré des services multisectoriels (CISM) installé dans l'enceinte de cette formation médicale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.