Maroc-Innov fait escale à Chichaoua au profit des jeunes porteurs de projets

La caravane "Maroc-Innov", une initiative permettant aux porteurs de projets et d'idées de démontrer le potentiel de leurs idées innovantes, a été lancée lundi au niveau de la province de Chichaoua.Inscrite dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme d'amélioration du revenu et de l'inclusion économique des jeunes, cette Caravane, actuellement à sa troisième étape, est initiée par la Fondation de recherche, de développement et d'innovation en sciences et ingénierie (FRDISI), en partenariat avec l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Cette caravane est l'opportunité pour les porteurs de projets et d'idées de démontrer le potentiel de leurs idées innovantes devant un jury composé d'experts marocains, de bénéficier d'avis expérimentés en matière de formation et d'accompagnement, de retenir l'attention des investisseurs et de faire passer ces idées à un niveau supérieur en créant leurs propres startups, rapporte la MAP.S'agissant de la participation à cette caravane au niveau de la province de Chichaoua, elle est ouverte à toutes les personnes ayant une idée, une initiative, un produit ou un service d'aspect technique et d'innovation répondant à un défi social ou une problématique de développement durable ou d'accès aux services dans les différents domaines : santé, éducation, environnement, agriculture, énergies renouvelables, technologie, artisanat et services.

Cette Caravane devra, 4 jours durant, sillonner les sièges de l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et de l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC), les lycées, la direction provinciale d'artisanat, la direction provinciale de l'agriculture, la direction provinciale des eaux et forêts, ainsi que toutes les annexes administratives de la province : Pachalik Chichaoua, Pachalik Imintanout, les cercles de Chichaoua, Imintanout, Mejjat et M'Touga.

Concernant l'année 2020, 141 projets ou idées minimum bénéficieront d'un programme d'accélération visant à développer les projets, dont 30 projets minimum créeront des startups et bénéficieront d'un accompagnement durant 2 ans.Intervenant à cette occasion, le gouverneur de la province de Chichaoua, Bouabid El Guerrab, a rappelé que cette rencontre intervient en activation du programme d'insertion économique des jeunes et d'amélioration du revenu tracé dans le cadre de la troisième phase de l'INDH (2019-2023) dont le coup d'envoi a été donné par Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 19 septembre 2018.Le gouverneur s'est félicité de l'organisation de cette caravane en présence d'une brochette de cadres, de compétences et de représentants d'entreprises citoyennes en vue de trouver des solutions au problème du chômage et d'accompagner les petites entreprises notamment celles ayant de grandes ambitions.

M. El Guerrab a loué, au passage, les réalisations "nobles" et "importantes" atteintes grâce à l'INDH et ce, depuis le lancement de ce chantier Royal en 2005, notant que ces réalisations constituent "un bilan de l'innovation marocaine à la faveur des Marocains, surtout que plusieurs acquis ont été atteints avec un fort impact en termes d'amélioration des conditions de vie des populations notamment celles qui enregistraient des taux élevés de vulnérabilité et de pauvreté".Et de faire observer que l'ambition via cette rencontre est d'insuffler une nouvelle dynamique aux mesures adoptées dans le cadre de la 3ème phase de l'INDH en vue d'atteindre ses objectifs à travers notamment la promotion de l'élément humain, le lancement d'une nouvelle génération d'initiatives créatrices de revenu et d'opportunités d'emploi et ce, via la création de projets rentables."Cela ne pourra se faire qu'à travers un changement de la culture basée sur l'assistance et l'adoption d'une approche ambitieuse basée sur la logique du développement économique et humain durable, et l'appui aux jeunes à travers la promotion de l'employabilité", a-t-il dit.De son côté, le délégué du président de la FRDISI, le professeur Hicham Medromi, a donné un aperçu détaillé sur cette Fondation, le contexte de sa création ainsi que ses objectifs, mettant en avant la mobilisation accrue des organisateurs et de tous les partenaires associés en vue de garantir à cette caravane toutes les conditions de succès.

Quant aux représentants des partenaires de ladite caravane, ils ont mis en avant la pertinence de cette initiative sociale et humaine de par les multiples opportunités de réussite qu'elle offre, invitant les jeunes à rêver et à oeuvrer avec persévérance, sérieux et détermination à transformer ces rêves en réalité.Tout en rappelant la haute sollicitude dont le Souverain ne cesse d'entourer les jeunes, ils ont exhorté cette frange de la société à faire confiance à ses compétences et à son potentiel et surtout, à veiller à s'inscrire dans tous les efforts de développement menés à l'échelle nationale.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.