Sénégal: Tentative de sabotage du meeting du chef de l'Etat à Londres - L'Apr minimise et parle de vitalité démocratique

21 Janvier 2020

Selon le Secrétaire national de l'Apr chargé de la Diaspora, Aliou Ndao Fall, l'opposition qui avait promis de saboter le séjour du Président de la République à Londres a échoué. Dans un communiqué de presse rendu public hier, il s'est dit « heureux qu'une Sénégalaise ait eu le courage et la liberté d'exprimer, devant le Président de la République, son opinion contraire à celle de l'ensemble des présents ».

« Ce cri du cœur de notre compatriote confirme tout simplement que le Sénégal est un État démocratique et un État de Droit », a ajouté M. Fall.

Ainsi, a-t-il poursuivi, « si toute l'opposition sénégalaise fanfaronne sur tous les réseaux sociaux en disant avoir perturbé le séjour du Chef de l'État, alors nous sommes preneurs de ce genre de perturbation ».

En outre, il a félicité les militants et sympathisants d'Angleterre, ainsi que ceux venus des différents pays de l'Europe, « pour avoir contribué à la réussite totale du séjour » de leur leader, le Président Macky Sall.

Le Porte-parole adjoint de l'Apr s'est, pour sa part, dit surpris de la tournure médiatique prise par cette tentative de sabotage par l'opposition de la rencontre entre le Président et ses militants de l'Apr/Londres.

Abdou Mbow, qui salue « l'ouverture du Président Macky Sall », ne voit pas « où se trouve le mal si tant est que, dans une salle archicomble, une seule personne s'est levée pour donner son opinion ».

Par conséquent, a-t-il estimé, « cet acte est plutôt à magnifier, car cela atteste de la vitalité démocratique du Sénégal qui est un État de droit ». Le Chef de l'État qui participait, à Londres, au Sommet Royaume-Uni/Afrique sur l'investissement, en a profité pour rencontrer ses partisans dimanche.

En plein meeting, il a été subitement interrompu par la dame Maya Camara de « Pastef-Les Patriotes » qui réclamait la libération de Guy Marius Sagna. Elle a été évacuée manu militari de la salle par les préposés à la sécurité en scandant des slogans hostiles à l'encontre de Macky Sall.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.