Congo-Kinshasa: Sylvestre Ilunga instruit les régies financières à mobiliser davantage des recettes

Ce mardi 21 janvier 2020, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé la réunion hebdomadaire du Comité de conjoncture économique. Selon le Vice-premier ministre en charge du Budget qui a donné le compte rendu de cette réunion, deux sujets ont été traités. Il s'agit de la note de conjoncture économique et la situation du secteur minier pendant la période du 13 au 20 Janvier 2020.

En ce qui concerne la note de conjoncture économique présenté par la Vice-premier ministre, ministre en charge du Plan, il se dégage que le cadre macro-économique demeure stable, en dépit de quelques risques du fait de la faible mobilisation des recettes. Sur ce sujet, le chef du gouvernement a instruit les régies financières à mobiliser davantage les recettes de l'Etat. "Nous avons également déploré le fait que depuis le début de l'année on n'a pas encore pensé aux dépenses d'investissement. Des instructions ont été données dans ce sens", a assuré Baudouin Mayo, le ministre du Budget, avant d'exhorter les congolais au civisme fiscal.

Quant à la situation du secteur minier, présentée par la vice-ministre des Mines, le gouvernement se réjouit du fait que les cours des matières premières demeurent stables. La Vice-ministre a été instruite d'inciter ce secteur à une plus grande production notamment, avec la nouvelle société qui va commencer son exploitation bientôt.

Ont pris part à cette réunion, Mayo Mambeke et Elysée Munembwe, respectivement Vice-premiers ministres en charge du Budget et du Plan, Accacia Bandubola, la Ministre de l'Economie, Jean-Lucien Bussa, le Ministre du Commerce Extérieur, Sele Yalaghuli, le Ministre des Finances, et Alpha Denise LUPETU, la Vice-ministre des Mines, le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Déogracias Mutombo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.