Congo-Kinshasa: Kinshasa - Eliane Bafeno en justice contre Moïse Mbiye !

Plus les jours passent, plus la toile s'enflamme avec des déclarations belliqueuses publiées, d'un côté, par des personnes anonymes pro pasteur Moïse Mbiye et, de l'autre, par l'actuelle star du net, Eliane Bafeno.

Cette dernière dont une sextape circule sur le net, après avoir déclaré haut et fort qu'elle était en couple avec le Pasteur de l'Eglise Cité Béthel. Et, non seulement elle a accusé, à travers les réseaux sociaux, le Pasteur Mbiye d'être l'auteur de cet acharnement, Eliane Bafeno a, contre toute attente, traduit en justice ce chantre pour "viol, avortement forcé et menace de mort".

C'était le lundi 20 janvier 2020 qu'une plainte a été déposée au Parquet Général près le Tribunal de Grande Instance de la Gombe par Eliane Bafeno contre le pasteur Moïse Mbiye. Loin d'être un scenario, il est certes qu'Eliane Bafeno et le pasteur Moïse Mbiye vont désormais s'affronter devant la justice pour mettre au clair cette affaire qui fait couler beaucoup d'encre et salive dans le chef de la population, surtout dans les réseaux sociaux.

En effet, Eliane Bafeno porte de nombreuses accusations contre le pasteur Moïse Mbiye dont le viol, menace de mort, etc.

Par ailleurs, l'avocat de la victime, Maître Justin Lunanga, n'a voulu s'étendre sur les accusations contre Moïse Mbiye, étant donné que le dossier judiciaire est encore dans la phase d'instruction.

Pour éviter toute équivoque, Me Justin a refusé de confirmer la possession des preuves de multiples accusations faites contre le patron du label Bibomba Music.

Il y a lieu de rappeler que ceci fait suite aux révélations qui ont explosé le week-end dernier, et qui se sont poursuivies du jeudi 16 janvier au dimanche 19 janvier 2020. C'est durant cette période qu'une vidéo de la nudité d'Eliane Bafeno ainsi que ses photos ont fait le tour de la toile.

Cette affaire est donc loin d'être terminée. Dura lex sed lex, la loi est dure mais c'est la loi, dit-on. Que les rumeurs vrais ou fausses, soient-elles, laissent la place à la lumière judicaire. Quelle en sera l'issue ?

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.