Algérie: Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet

Blida — Le ministère du Commerce entend mettre un terme dans un délai ne dépassant pas "une semaine" au problème de spéculation sur le prix du lait en sachet, produit soutenu par l'Etat, a assuré mardi à partir de Blida Kamel Rezig, premier responsable de ce département ministériel.

"Nous accordons un intérêt suprême à l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet, soutenu par l'Etat, dont la note est payée par le citoyen modeste", a indiqué Kamel Rezig à la presse, en marge de l'ouverture d'une Journée d'études sur la Loi de finances 2020, assurant que le problème sera éliminé "en une semaine".Et de poursuivre "nous ne tolérerons aucune infraction au prix du lait pasteurisé en sachet dont le prix est fixé à 25 DA le litre, à partir de la semaine prochaine", a averti le ministre du Commerce.

M. Rezig a lancé, à travers son site électronique, un appel à tous les citoyens en vue de "dénoncer tout commerçant vendant le lait en sachet à un prix au dessus de 25 DA". Signalant, en outre, l'intensification des patrouilles de contrôle aux premières heures de la matinée, en vue de constater de visu les "dépassements de certains commerçants", considérés, selon le ministre, "comme des victimes de certains distributeurs", a-t-il estimé.A noter que le ministère du Commerce a récemment rendu public une adresse électronique personnelle du ministre Kamel Rezig, destinée à la réception des courriers et préoccupations des citoyens.Selon cette publication postée sur le compte du ministère sur un réseau social "les citoyens sont appelés à s'entretenir directement avec le ministre du Commerce, le Pr. Kamel Rezig, sur son site électronique "Kamel.rezigcommerce.gov.dz".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.