Cote d'Ivoire: Arrah - Le cantonnement des Eaux et Forêts veut préserver les eaux sacrées

21 Janvier 2020

Le lieutenant Soro Kazana Kassoum, chef de cantonnement des Eaux et Forêts d'Arrah, vient de lancer un projet pour la protection des eaux sacrées de la localité. Il a fait cette annonce le 20 janvier, dans les locaux du cantonnement, à l'occasion d'un point de presse.

"Nous avons pris contact avec la mutuelle des cadres pour un projet de préservation des eaux sacrées.

Nous avons constaté que les eaux sacrées de la cité sont profanées. L'ancienne équipe municipale a même morcelé ces espaces qu'elle a lotis. Alors que ces sites sont source d'approvisionnement de la nappe phréatique.

Nous allons donc délimiter avec différentes essences d'arbres ces plans d'eau sacrée", a-t-il souligné. En précisant que c'est dans leur prérogative de s'occuper des cours d'eau et des ouvrages hydrauliques.

Le lieutenant Soro Kazana veut même aménager les bordures des cours d'eau pour en faire des aires de repos et des jardins publics.

Le premier responsable du cantonnement des Eaux et Forêts d'Arrah a profité de cette occasion pour signaler que cette année, dans le cadre de l'agro-foresterie, 30 000 plants d'arbres seront disponibles pour les paysans, afin qu'ils puissent combiner agriculture et reboisement.

En cette période d'harmattan, Soro Kazana n'a pas manqué d'insister sur les méfaits des feux de brousse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.