Cote d'Ivoire: La Banque mondiale salue les progrès réalisés par le pays

21 Janvier 2020

Le Président de la République Alassane Ouattara a reçu, hier à Londres, le président de la Banque mondiale David Malpass. Qui a félicité le Chef de l'État et salué les progrès réalisés par la Côte d'Ivoire.

David Malpass a réaffirmé le soutien de la Banque mondiale à la Côte d'Ivoire et annoncé notamment un appui plus accru à l'éducation et au secteur de l'énergie, à la promotion de la femme. Il a également indiqué que l'institution poursuivra sa collaboration avec le secteur privé.

Le Président Ouattara s'est dit heureux de recevoir le président de la Banque mondiale. "C'est toujours un honneur pour moi de recevoir le président de la Banque mondiale, surtout qu'il nous a annoncé de bonnes nouvelles.

Nous avons insisté sur le fait que nous allons travailler à améliorer la digitalisation. Il faut améliorer l'inclusion financière, bien sûr le financement de projets sociaux. Le président de la Banque mondiale est un homme bien connu. Il a été patron du Trésor américain.

Nous l'avons rencontré en son temps, quand nous étions à Washington (Etats-unis). La Banque mondiale est en de bonnes mains et il s'occupera bien de la Côte d'Ivoire", a-t-il dit.

On notait au cours de cette audience la présence des responsables de la Société financière internationale (Sfi) et de l'Agence multilatérale de garantie des investissements (Miga) qui contribuent au financement de l'économie ivoirienne.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.