Madagascar: Antsirabe - Le Nouvel An chinois fêté

Célébré officiellement le samedi 25 janvier, si l'année passée cela était organisé le 19 janvier, le Nouvel an chinois a débuté dans la capitale de la région Vakinankaratra dans la pratique et le respect des traditions et rituels chinois.

La cérémonie a été organisée samedi, par l'Institut Confucius, annexe de celui de l'Université d'Antananarivo, installé dans l'enceinte de l'hôtel Diamant. Placée sous l'égide de son directeur, Victor Chan, la célébration a vu la participation des étudiants accompagnés de leurs parents.

L'objectif étant de promouvoir les échanges culturels entre les étudiants malgaches et chinois, beaucoup d'activités telles des exercices sur les écritures chinoises, le partage de recettes culinaires chinoises et autres, ont été inscrites dans l'évènement dans une ambiance familiale.

La date de la célébration dépend en fait de la rotation lunaire, généralement entre la troisième semaine de janvier et la troisième semaine de février. Le Nouvel an chinois, comme dans la pratique des cultures de tout autre pays, est le premier jour du premier mois du calendrier chinois. De nombreuses manifestions festives sont ainsi organisées pendant une quinzaine de jours.

Grâce à l'initiative des responsables de l'Institut Confucius de l'université d'Antananarivo, son annexe dans la ville d'Eaux a été installée en collaboration avec Victor Chan, en août 2018. Tout comme l'établissement d'Antananarivo, cette annexe à Antsirabe dispense des cours de langue chinoise à une centaine d'élèves, enfants à partir de 10 ans, adolescents et adultes. Trois jeunes chinois, dont deux venus directement de la Chine, et une originaire de Madagascar sont chargés d'assurer les cours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.