Ile Maurice: Pot-de-vin - Un employé de la Private Secondary Education Authority arrêté

Il aurait demandé Rs 5 000 à une enseignante du Friendship College en 2017. Et ce mercredi 22 janvier, l'Independent Commission against Corruption (ICAC) a arrêté Rohitanund Rambarassah, Management Support Officer à la Private Secondary Education Authority (PSEA).

Cette affaire est liée à une allocation de transport. L'enseignante bénéficiait d'un «travel grant», étant propriétaire d'un véhicule. Cette allocation est toutefois attachée à la voiture qu'elle doit au préalable enregistrer auprès de la PSEA. Or, l'argent lui a été versé alors qu'elle n'avait pas informé la PSEA qu'elle avait changé de voiture.

Quelques mois après, Rohitanund Rambarassah l'aurait informée de l'irrégularité et lui aurait dit rembourser Rs 72 000. Face au plaidoyer de l'enseignante, l'accusé lui aurait demandé 5 000 pour régler sa situation.

Il sera traduit durant la journée devant la cour de Rose-Hill, sous une charge provisoire de «Public official using office for gratification», sous la Prevention of Corruption Act.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.