Gabon: Voiries Libreville - La reprise des travaux à Nzeng-Ayong

22 Janvier 2020

Quelques mois après s'être arrêtés subitement sans qu'on ne donne la moindre explication aux habitants de Nzeng-Ayong, les travaux de réhabilitation et de construction des voiries font leur retour.

Les routes du sixième arrondissement de Libreville, notamment celles de Nzeng-Ayong, sont à nouveau en construction. Les travaux qui ont repris depuis quelques temps touchent pour l'heure, les routes de Dragages ( arrière de l'École publique de Nzeng-Ayong Dragages ), le marché ( Dragages ) et la zone de Montalier. La première est déjà livrée ce qui n'est pas le cas des deux autres. Celle du marché de Dragages connait une évolution considérable et ne saurait tarder à servir. Tandis que celle de Montalier avance à un rythme beaucoup plus lent, en raison de la densité du travail et des difficultés rencontrées sur le terrain.

Il faut noter que cette route est beaucoup plus longue que les autres. Et qu'elle se situe dans une zone où le relief est quelque peu montagneux. Malgré cet obstacle, la route avance tant bien que mal. Près de deux mois après la reprise des travaux on peut se satisfaire de l'efficacité de la société en charge. Et dire sur le coup sans se tromper qu'avec elle, la route avance comme nous le dit un riverain : << Il m'est arrivé de douter de cette société comme beaucoup d'autres au regard des chantiers inachevés que l'on voit dans le pays. Mais, là je me permets d'être optimiste parce que je vois la route avancer tous les jours depuis quelques semaines >>.

Les riverains, tels des chefs de chantiers ont un œil sur la réalisation des travaux. Chacun d'entre eux ne passent pas cette route sans faire un commentaire sur l'évolution des travaux. Cela traduit tout simplement l'attente de toute une population. Espérons pour eux que les travaux iront a leur terme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.