Madagascar: Intempérie - Semaine très pluvieuse à Mahajanga

La situation météorologique se complique à Mahajanga. Cette année l'équivalent de la pluie d'un mois est tombé pendant une semaine.Alerte rouge à Mahajanga. Tous les ans et à la même période, des pluies diluviennes dues à une tempête tropicale sont tombées drues sur la ville, comme en 2018 à la même date, et en 2017 avec le passage du cyclone Ava dans le Nord-Ouest de Madagascar. Ce qui avait provoqué de grandes crues à Mahajanga.

Depuis dimanche, le temps s'est beaucoup gâté et dans la nuit de samedi et hier toute la journée, la pluie ne s'est pas arrêtée de tomber. Des rafales de vent ont soufflé faisant tomber des panneaux publicitaires au bord de la mer, des arbres se sont abattus au milieu de la chaussée à Mahajanga-be.À Mangarivotra, les clôtures en tôle d'une construction ont été aspirées par le vent hier matin. Tout a été démoli devant le lycée Philibert Tsiranana. L'eau a inondé les rues à Ampasika, Mahajanga-be et à Tsaramandroso-ambony ainsi que devant le collège Saint-Gabriel, à Tsararano-ambany et au pont Mady.

Le niveau de l'eau ne cesse de monter aussi bien dans la commune urbaine de Mahajanga que dans les autres districts de la région Boeny, comme à Ambolomoty dans le district de Marovoay et à Ambato-Boeni, depuis quelques jours. Si à Soalala, les risques d'inondation sont encore faibles, les habitants des quartiers bordant le Vallon de Metzinger comme Mahavoky-avaratra, Tsararano-ambany, la Cité Tsaramandroso, Fiofio, Aranta et alentours sont tous submergés. Les crues ont de nouveau envahi les maisons, mais les habitants n'ont pas quitté leur domicile. Le coordonnateur du Bureau national de gestion des risques et catastrophes, Tahina Ramahatafandry, a prévenu les habitants des quartiers bas de rejoindre les écoles ou bureaux de fokontany en cas d'inondation. Les cours étaient vaqués, hier toute la journée. Le directeur régional de l'Éducation nationale de Boeny a décrété la fermeture de tous les établissements vers 6 heures du matin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.