Congo-Kinshasa: Beni - Le mandat de la MONUSCO au cœur d'un échange entre Police MONUSCO et leaders communautaires

communiqué de presse

Une équipe de la Police MONUSCO - UNPOL/Beni a échangé mardi 14 janvier 2020 avec des leaders communautaires de Mulekera et Bungulu, dans l'aire de santé de Bundji, à Beni, dans le Nord-Kivu, sur le mandat de la MONUSCO en général, et celui de la Police MONUSCO en particulier.

L'objectif de ces échanges était de rétablir et raffermir la confiance entre la MONUSCO et la population locale, après les dernières manifestations contre la MONUSCO, qui ont occasionné la destruction de certaines installations de la Mission dans la ville de Beni.

Déplorant et condamnant vigoureusement les tueries des civils innocents à Beni, la police de la MONUSCO a rappelé les efforts consentis par la Mission pour combattre la délinquance urbaine, à travers l'établissement de stratégies de lutte contre l'Insécurité à Beni, Oicha et Butembo.

Parmi ces stratégies : la distribution de carburant et de vivres aux agents de la Police Nationale Congolaise (PNC) engagés dans les opérations de lutte contre l'insécurité, la mise à la disposition de la population de lignes d'appels gratuites en direction de la PNC en cas de menace, ou encore la participation de UNPOL, aux côtés de la PNC, à des opérations de sécurisation de certains quartiers chauds de la ville ; opérations qui ont notamment permis l'arrestation de grands délinquants et la récupération de leur arsenal, dont des armes de guerre.

Regrettant, pour leur part, les récents pillages des installations de la MONUSCO, dus, selon eux, à des manipulations de la population, ces leaders communautaires, dont des chefs de quartiers, cellules, avenues et blocs, ont présenté à la Police des Nations Unies divers projets réalisés par la MONUSCO au profit de leurs quartiers, dont des adductions d'eau potable, qui soulagent les populations et surtout les femmes.

Ces leaders ont aussi abordé les difficultés liées au bon fonctionnement de la Cellule de veille communautaire, dans laquelle ils se réunissent, dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola, encore très active dans cette zone du fait de la résistance de certaines populations.

Parmi ces difficultés : l'alerte, l'enregistrement ainsi que le partage des données avec la structure de l'aire de santé et le suivi des contacts et visiteurs des malades atteints par le virus Ebola.

Enfin, satisfaits de ces échanges avec UNPOL, les leaders communautaires ont invité les policiers des Nations Unies à prévoir une autre rencontre élargie aux populations afin de vulgariser, à l'intention du plus grand nombre, les contours du mandat de la MONUSCO.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.