Sénégal: Contre les faux médicaments et le trafic de produits medicaux - La commission santé de l'assemblée nationale porte le plaidoyer

22 Janvier 2020

La commission santé, population, affaires sociales et solidarité nationale de l'Assemblée nationale du Sénégal entend s'investir pleinement dans la lutte contre les faux médicaments et le trafic de produits médicaux de qualité inférieure et falsifiée.

Dans un communiqué daté du 21 janvier, la présidente de ladite commission, Awa Guèye a soutenu : «cette décision est motivée par la volonté de notre pays, le Sénégal, de soutenir, par le biais du Président de la République, Macky Sall, le projet d'Accord-cadre sur la criminalisation des faux médicaments, du trafic de produits médicaux de qualité inférieure et falsifiée, lors du sommet sur le trafic de faux médicaments qui s'est tenu le samedi 18 Janvier 2020 à Lomé (Togo) en présence de plusieurs dirigeants».

Et de poursuivre : «le Sénégal soutient le projet d'Accord-cadre sur la criminalisation des faux médicaments, du trafic de produits médicaux de qualité inférieure et falsifiée. Son adoption et sa mise en œuvre contribueront à améliorer l'action commune de lutte contre ce phénomène qualifié de tueur silencieux».

La source a aussi relevé que la commission santé de l'Assemblée nationale s'associe à la volonté du Gouvernement sénégalais de lutter contre le trafic des faux médicaments et des produits médicaux de qualité inférieure et falsifiée et compte porter le plaidoyer pour la criminalisation de la fabrication, la vente et la distribution tels produits dangereux pour la survie des populations.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.