Soudan: Déclarer la fin de discuter les questions fondamentales de piste du Nord

Juba, 21-Jan. (SUNA) - Les dirigeants de la piste de négociation du Nord ont annoncé la fin de discuter les questions de base lors de la session de négociation directe avec la délégation gouvernementale de négociation mardi soir.

Il est prévu de parvenir à un accord sur les questions de négociation de la piste lors de la session de mercredi en préparation de la signature finale de la piste.

Le membre de la médiation, Dio Matouk a déclaré dans des communiqués de presse que les deux parties continueront de négocier mercredi pour résoudre les problèmes en suspens, notant que la session a débattu des problèmes de la région du Nord concernant la terre, les frontières, les projets et l'immigration.

M.Dahab Ibrahim négociateur en chef du mouvement KUSH a annoncé le refus de la piste d'accorder des investissements de terre à long terme allant jusqu'á 99 ans et a exigé une période de 20 ans ou un accord sur une nouvelle période compatible avec la dignité humaine et préservant la cohésion de la nation.

Le chef de l'entité du Nord , M.Mohamed Jacoumi a indiqué qu'ils continueront pour extraire les droits et les demandes de la région du Nord après prouver la marginalisation de toute la région et que la reconnaissance de ses problèmes a été établie.

Ajoutant qu'ils ont discuté des questions de développement qui traitaient de la résolution 206 concernant l'enlèvement de 90% des terres de l'État fédéré au profit de l'Unité de l'Implimentation des Barrages, ainsi que des questions d'investissement agricol à durabbilité affirmant qu'il n'y aura aucun investissement dans l'enceinte des villes et des villages.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.