Ile Maurice: Tournage de «1930» - SAJ ému par son passé

Riche parcours que celui de cet enfant issu d'un milieu rural pauvre devenu «le père du développement économique». SAJ était visiblement ému hier par son passé simple - qui contraste avec les avoirs des politiciens actuels...

De petites «cazes» en chaume, une étable à quelques mètres, des arbres aux alentours, du bois entassé ça et là... le décor est planté. L'on se trouve dans un village, réplique des années 30, au fond d'une clairière à Plaine-des-Roches, sur le tournage du film 1930, consacré à l'enfance et au parcours de sir Anerood Jugnauth (SAJ). Pour y accéder, il faut emprunter une petite route de campagne qui a dû recevoir une couche de bitume pour la rendre praticable.

La caméra tourne. C'est la première prise du jour. La scène se déroule dans le jardin. SAJ enfant, est debout. Son personnage est interprété par Prithvi Ramchurn, un habitant de Dubreuil. Cet élève de Mauritius Collège n'est pas à son premier rôle. Depuis 2015 il a joué dans cinq films. Il obtient le titre de meilleur acteur à l'âge de 8 ans dans un film qui traite de négligence parentale. Dans cette scène, il regarde attentivement un garçon qui joue le rôle de son cousin. Celui-ci met en terre une plante. Le réalisateur Sada Rajiah ne perd pas une miette de la scène. «Coupez», lance-t-il visiblement satisfait de cette première prise.

Assis avec son épouse Lady Sarojini Jugnauth, l'ex-ministre Mentor essaie de se projeter à l'époque de son enfance. Est-ce une scène de son enfance ? L'on ne saura rien. Il a le regard fixé sur une maison recouverte de chaume qui, selon le film, devait représenter sa maison. Peut-être, pense-t-il, à l'époque qu'il courait pieds nus dans une de ces maisons qui lui rappelaient la sienne ? Car, le personnage central du film est issu d'un milieu très modeste. N'empêche, il a su atteindre des sommets, malgré les défis de la vie.

À l'intérieur de la maison, aucun signe de mobilier, pas de cuisine aménagée, pas de confort. Tout comme le village entier, la maison est dépourvue d'électricité et d'autres facilités. Assis sur le sol, une femme drapée d'un voile blanc, tient un chenil à la main. Elle trie patiemment le riz. Plus loin, l'on voit un vieil homme en tenue traditionnelle avec un turban sur la tête.

Visiblement ému, SAJ n'a pas caché ses émotions. «Je suis honoré. J'espère que cela inspirera les jeunes qui assureront l'avenir du pays. Le film reviendra sur mon enfance. Cela permettra aux jeunes de découvrir dans quelle atmosphère je vivais, quel type de maison il y avait à l'époque ou encore quelles sont les 'facilités' qu'on avait à l'époque. Cela permettra aussi de voir que malgré les difficultés, on peut toujours avancer», a-t-il déclaré. Se tenant à ses côtés, Lady Sarojini semble imaginer la vie de son époux dans les années 30.

1930 est une production 100 % locale et qui réunit quelque 150 à 200 acteurs. Le producteur Raj Callychurn avance que ce film est en préparation depuis deux ans. «SAJ a été un leader exemplaire qui a transformé Maurice.» Il est prévu que 1930 soit sur grand écran à la fin de mars.

Chagos : SAJ fait appel au «bon sens» de Johnson

Répondant à une question de la presse sur la rencontre entre Pravind Jugnauth et Boris Johnson, sur le dossier Chagos, SAJ dit faire appel «au bon sens» du Premier ministre britannique. «Li bon éna diskision nou espéré pozitif. Anglé toultan tir tou profi dan so lavantaz. Espéré ki li diféran ek amenn bon sans. Ki li ava konpran ki nou dékolonizasion bizin konpleté»...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.