Ile Maurice: Deux automobilistes s'accusent mutuellement d'agression à Port-Louis

Deux automobilistes ont chacun à leur tour porté plainte au poste de police de Pope Hennessy, merci 21 janvier. Ils allèguent avoir été victimes d'agression et s'accusent mutuellement. L'incident est produit à la rue Gayasing à Tranquebar, Port-Louis, aux alentours de 15 h 30, lors des embouteillages. Une enquête a été initiée par la police.

Le premier, un habitant de Terre-Rouge, a rapporté à la police qu'alors qu'il se trouvait à la rue Gayasing, un automobiliste s'en est pris à lui. «Il est sorti de sa voiture. Il est venu vers moi en m'injuriant et m'a donné des coups-de-poing au visage. Dans la lutte, il a endommagé mon rétroviseur», relate ce retraité de 65 ans. Il ajoute que son présumé agresseur lui a lancé «gete ki to pu fer» lorsqu'il l'a informé qu'il allait rapporter le cas à la police.

Quelques heures plus tard, c'est au tour d'un Port-louisien de 44 ans de porter plainte contre le retraité. Il explique que l'habitant de Terre-Rouge est sorti de sa fourgonnette pour venir vers sa voiture et lui a bloqué sa portière gauche. Le vieil homme s'en serait violemment pris au quadragénaire devant ses enfants.

Cet employé à son propre compte dit ignorer la raison de cet acte de violence. «Il m'a donné plusieurs coups au visage et à l'épaule. Lorsque j'ai finalement pu sortir de ma voiture en passant par le côté passager, il a démarré sa fourgonnette en me percutant avec son rétroviseur. J'ai été blessé à l'épaule. Il devait ensuite m'accuser d'avoir endommagé son rétroviseur.»

La fourgonnette du retraité a été examinée et le quadragénaire, blessé à la tête et à l'épaule a dû recevoir des soins à l'hôpital.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.