Ile Maurice: Trafic d'héroïne - Ashish Dayal de témoin vedette à accusé

Il est le témoin vedette dans le deuxième procès aux assises intenté à Rudolf Derek Jean Jacques, dit Gro Derek, et Bruno Wesley Casimir pour trafic d'héroïne. Le chauffeur de taxi, Seewoosing Dayal, plus connu comme Ashish, se retrouve au banc des accusés pour le même délit.

À la mi-décembre 2019, le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, a déposé aux Assises une accusation formelle de trafic d'héroïne contre Ashish Dayal et ses acolytes, le policier Edgar Henri Joly, un plombier de 37 ans, Louis Wenstley Jasmin, et un chômeur de 36 ans, Mohammad Jamil Motaleb. Le procès sera entendu le 28 janvier devant le juge Benjamin Marie Joseph.

Ashish Dayal est accusé d'avoir, entre juillet et octobre 2016, organisé l'importation de 2 002,7 g d'héroïne à Maurice. Étant donné que la valeur marchande de la drogue dépasse Rs 1 million, le DPP le considère comme un trafiquant de drogue. Le policier Joly répond d'une accusation d'avoir aidé Ashish Dayal dans l'importation de cette héroïne. Quant à Louis Wenstley Jasmin, dit Coco, il lui est reproché d'avoir aidé Arvind Hurreechurn dans l'importation de ces 2 002,7 g d'héroïne. Le quatrième accusé, Mohammad Jamil Motaled, serait de mèche avec Ashish Dayal et un dénommé Kamlesh Radha pour organiser l'importation de cette héroïne, en transférant des fonds en Ouganda.

Dans le procès intenté à Gro Derek et Casimir, le policier Maussade a déclaré, lors de l'audience du 14 janvier : «Mo accompagn Ashish Dayal dans la foret Daruty à Petit- Raffray kot li finn révélé kot li finn anter la drog.» Le témoin a indiqué que le taximan avait déclaré : «Ala li la misié, lamem mo ti anter parcel héroïn Gro Derek la.» L'accusation a assigné 39 témoins, dont 28 policiers. Les auditions débuteront le 28 janvier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.