Afrique du Nord: Le Maroc prend part à la 13ème Foire d'exposition internationale de Bamako

La Fédération nationale de l'électricité, de l'électronique et des énergies renouvelables (FENELEC) qui préside la Confédération africaine d'électricité, (CAFELEC), prend part à la 13ème Foire d'exposition internationale de Bamako (FEBAK) qui se tient jusqu'au 2 février prochain.

La FEBAK constitue, selon les organisateurs, un véritable espace de promotion économique et commerciale qui offre aux opérateurs économiques maliens et étrangers une formidable occasion de promouvoir leurs produits, de vendre et de nouer des partenariats.

En marge de ce salon, la CAFELEC a organisé, samedi dernier dans la capitale malienne, des séances d'affaires B to B regroupant des opérateurs publics et privés maliens dans les secteurs de l'électricité, l'électronique et l'efficacité énergétique et leurs homologues des 11 autres pays membres de la Confédération, rapporte la MAP.

A cette occasion, il a été procédé notamment à la signature d'une convention de partenariat commercial entre la société malienne CAEE et la société marocaine MOBILINFO pour le développement d'une solution innovante de nettoyage sous tension.

Ces rencontres ont été précédées par une cérémonie en présence notamment du ministre malien de l'Industrie et du Commerce, Mohmed Ag Erlaf.

S'exprimant à cette occasion, le président de la CAFELEC, Reda Sekkat, a annoncé l'adhésion de la Guinée pour devenir le 12ème membre de la Confédération qui est, selon lui, une plateforme d'échange d'expériences et de transfert de savoir pour favoriser un échange économique continental.

La CAFELEC devra soutenir les efforts des gouvernements pour le développement du secteur électrique et celui des énergies renouvelables qui sont au centre de toute croissance économique et sociale, a-t-il dit, notant que la Confédération va multiplier ce type de rencontres pour partager les idées afin de consolider les efforts et rapprocher les visions.

Elle deviendra ainsi une force de proposition et une référence pour le développement des secteurs d'électricité et des énergies renouvelables auprès des gouvernements des pays membres et auprès des instances énergétiques de l'Union africaine, a souligné M. Sekkat.

La CAFELEC sera aussi amenée à jouer un rôle de lobbying auprès des gouvernements pour qu'ils fassent davantage de confiance aux compétences, entreprises et groupements inter-africains et les associer dans la mise en œuvre des différentes politiques énergétiques afin de garantir une croissance inclusive, a-t-il ajouté.

Pour sa part, l'ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri, a souligné que la FENELEC joue un rôle important dans le domaine de la coopération économique entre le Royaume et les pays africains, et ce conformément à la vision éclairée de S.M le Roi Mohammed VI. Et d'ajouter que le Maroc qui a réalisé des résultats reconnus mondialement dans le domaine de l'électricité, l'électronique et les énergies renouvelables est prêt à partager son succès et son expérience avec sa famille africaine dans le cadre de la vision 2063 de l'Union africaine.

Sur le plan bilatéral, la FENELEC et la Fédération malienne de l'électricité, l'énergie et les énergies renouvelables avaient signé en septembre 2017 à Bamako un accord de partenariat, a rappelé M. Naciri.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.